Claude Le Roy

Cameroun : Claude Le Roy sur son passage en 1985

Publié le : / Par

L’un des plus grands techniciens qui a marqué l’histoire du football africain est sans doute Claude Marie François Le Roy. A 74 ans, le technicien français a entraîné 6 sélections africaines notamment la RDC, le Congo Brazzaville, le Sénégal, le Ghana, le Togo et le Cameroun, pays dans lequel l’aventure africaine du technicien Breton a commencé en 1985.

Dans les colonnes du magazine Jeune Afrique, le technicien français est revenu sur les conditions de son arrivée à la tête de la sélection Camerounaise. Finaliste de la CAN 1986 et vainqueur de celle de 1988 avec le Cameroun, Claude Le Roy est pourtant arrivé dans des conditions particulières au Cameroun.

Tout juste limogé de son poste d’entraîneur de Grenoble à l’époque, Claude Le Roy a été approché par N’jo Léa un ex international Camerounais qui lui fait comprendre que les autorités Camerounaises souhaitent qu’il devienne le nouveau sélectionneur du Cameroun.
N’jo Léa l’invite au Cameroun le 20 mai 1985 pour la fête de l’indépendance et il s’est produit quelque chose d’invraissemblable a-t-il expliqué.

« Il m’explique qu’on souhaite que je sois le sélectionneur des Lions indomptables, ce qui m’étonne un peu. N’Jo Léa me demande d’être à Yaoundé pour le 20 mai 1985, date de la fête de l’indépendance. Je m’y rends, accompagné de ma femme Eva. Nous sommes accueillis par le ministre des Sports, Ibrahim Mbombo Njoya.Et subitement on nous fait entré dans une salle où il y avait plusieurs journalistes.J’ai alors compris que je me suis fait piéger. Ma femme pensait que je savais alors que ce n’était pas le cas. », a confié Claude Le Roy a Jeune Afrique.

Après son premier passage au Cameroun dans les années 1980, le technicien français reviendra en 1998 et amène les Lions Indomptables à la Coupe du Monde 1998 où il lance Samuel Eto’o alors âgé de 17 ans et 3 mois.