Jacques Zoua

Cameroun-Burkina Faso : Jacques Zoua promet de tout donner

Publié le : / Par

Le capitaine de la sélection camerounaise s’est remis des problèmes physiques qui l’avaient privé du dernier match face au Mali. Il est déterminé à pousser son équipe à la victoire ce dimanche 24 janvier 2021 face au Burkina Faso.

Pour décrocher sa qualification pour les quarts de finale du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) Total Cameroun 2020, le Cameroun doit au moins sécuriser un match nul ce dimanche 24 janvier 2021 face au Burkina Faso, à l’occasion de la troisième journée dans la poule A basée au Stade Ahmadou Ahidjo de Yaoundé.

Absent mardi face au Mali à cause des problèmes musculaires, Jacques Zoua, le capitaine de la sélection tricolore sera probablement de retour face aux Etalons. En conférence de presse d’avant-match, tenue ce samedi 23 janvier 2021, le champion d’Afrique 2017 a promis de tout donner pour arracher la victoire. « Tout ce que je peux promettre, c’est comme je l’ai toujours dit, que tous nos matches, c’est des finales et je pense que jusque-là, on a fait le boulot parce que ce n’est pas donné déjà d’avoir 4 points sur six dans ce genre de compétition. Ce que je peux promettre, c’est que les gars vont tout donner et l’objectif, c’est de gagner le match », a-t-il déclaré.

Il a également profité de l’occasion pour balayer toutes les rumeurs qui ont circulé autour de son absence face aux Aigles, notamment autour des primes qu’il aurait réclamées avant cette rencontre de la deuxième journée. « Je pense que vous n’avez pas vu d’interview où j’ai réclamé des primes pour tous les coéquipiers… Physiquement, j’ai eu un souci à la veille du match, un souci jugé pas grave par les médecins et je suis suivi par le staff médical pour être apte pour demain. C’était juste un problème physique. » A-t-il expliqué. L’ancien attaquant d’Hambourg n’entend pas se laisser distraire par toutes ces « contre-vérités ». « Personnellement, le plus important, c’est le stade. Ce qui s’est dit sur les réseaux sociaux, ça n’a pas commencé aujourd’hui et ça ne va pas s’arrêter. Je pense qu’on est en pleine compétition et le plus important, c’est de se concentrer sur la compétition. » A-t-il assuré.