Cameroun : Après avoir allumé Seedorf et Eto’o,  Petrus Boumal fait son mea culpa !

Cameroun : Après avoir allumé Seedorf et Eto’o, Petrus Boumal fait son mea culpa !

Publié le : / Par

Au lendemain de l’élimination des Lions indomptables de la CAN 2019, Petrus Boumal, recalé dans la liste définitive de Clarence Seedorf, alors sélectionneur du Cameroun, avait fait de graves révélations remettant en doute les choix du technicien néerlandais, ainsi que sa capacité à manager librement son groupe. Non sans égratigner Samuel Eto’o et nombre de ses coéquipiers en sélection.
Plus de deux semaines après l’éclatement de cette affaire qui a contribué au passage au limogeage de Clarence Seedorf et de Patrick Kluivert, Petrus Boumal a entrepris de présenter des excuses publiques aux personnes offensées dans  cette affaire.
Dans des extraits sonores diffusés sur les réseaux sociaux, le sociétaire d’Ural (Russie) se défend en indiquant il avait été poussé à bout par des messages d’un «mec qui se présente comme un proche du coach Joël Epalle. Il m’explique les raisons pour lesquelles je n’avais pas été retenu pour la CAN en Egypte. Le mec me donne l’impression que je n’ai pas le niveau, il me parle des raisons sportives. Tout de suite, j’ai piqué une colère, j’ai craqué. Et c’était pour me défendre que je dis à mon interlocuteur que si c’est pour les raisons sportives, il y a certains joueurs dans la liste des 23 sur lesquels, on peut se poser des questions».
L’ancien joueur de Sochaux avoue qu’il ruminait une frustration liée à sa non-convocation, et croit savoir qu’il n’a pu s’en remettre qu’en faisant ces révélations, qu’il regrette avec du recul. «Je me suis rendu compte que mes propos ont blessé certaines personnes. Pour ceux qui me connaissent, ça ne me ressemble pas. J’ai manqué de maitrise sur ce coup et j’ai parlé à une mauvaise personne, qui a rendu public nos échanges. Maintenant c’est fait, il faut assumer comme un homme», poursuit-il. Petrus Boumal dit avoir pris conscience de l’erreur qu’il venait de commettre, et a entrepris de téléphoner aux personnes ciblées pour demander tenter de réparer son erreur.
«J’ai appelé le coach, j’ai aussi appelé Salomon Olembe, j’ai discuté aussi avec Bill Tchato. Ils ne m’ont pas caché leur déception mais, ils m’ont dit qu’ils me comprenaient. Le coach m’a conseillé de tirer des leçons et que je sache gérer mes émotions prochainement. J’ai aussi présenté mes excuses aux joueurs. J’ai eu Yaya Banana, et Kaptoum Wilfried était là, je lui ai aussi présenté mes excuses». Il faut préciser que la Fédération camerounaise de football a choisi de rester totalement indifférente à cette affaire. Aucune enquête n’a été ouverte par les dirigeants fédéraux dans le cadre de cette affaire.