Clarence Seedorf

Cameroun/Affaire Clarence Seedorf : La FECAFOOT relativise l’effet de la sommation de la FIFA

Publié le : / Par

Limogé par la FECAFOOT en juillet 2019 pour insuffisance de résultat lors de la CAN 2019, Clarence Seedorf a obtenu gain de cause dans l’affaire qui l’oppose à l’instance faîtière du football camerounais.

En effet, après la plainte de Clarence Seedorf au niveau de la FIFA pour dénoncer un licenciement abusif, l’instance dirigeante du football mondial a sommé la FECAFOOT de lui payer 207 millions de FCFA pour préjudice subi.

L’instance faîtière du football camerounais vient de réagir par rapport à cette décision de la FIFA. Contrairement aux différentes interprétations faites par des observateurs, les dirigeants de la fédération camerounaise de Football pense que Clarence Seedorf n’a rien obtenu de nouveau dans cette affaire.
« Seedorf n’a rien obtenu de plus que ce qui était dans son contrat qui disposait que lui soit payé minimum 1 an et 4 mois de contrat quoi qu’il arrive. Il est parti avant un an, qui était déjà payé, il restait donc à lui verser 4 mois. Si vous calculez 65 000 € x 4 = 260 000 €, auxquels il faut ajouter des pénalités de retard. D’où les 316 000 €. Il revient en effet à l’Etat de régler la note. Il n’est pas inutile de noter que Seedorf avait fait une demande d’environ 1,3 milliard. Ce qui vaut pour Seedorf est valable pour Kluivert », a expliqué la FECAFOOT à nos confrères de Gazeti237.