4rmcKtbkTnyeffCEfc1Q Caf Ligue des Champions - Finale Aller : Djihad Gericha gâche la fête !

Caf Ligue des Champions – Finale Aller : Djihad Gericha gâche la fête !

Publié le : / Par

Le royaume chérifien peut être frustré. En finale aller de Ligue des Champions c’est tout un peuple qui a presque été assommé par les décisions de l’arbitre lors de l’explication Wydad Casablanca – Esperance Tunis.  

Alors que la rencontre se déroulait dans un bel esprit, Djihad Gericha est rentré en jeu et à tout gâché. L’homme en noir débutait son braquage en adressant un carton jaune imaginaire à Achraf Dari. Ce papillon prive le latéral droit Wyadadi de la manche retour au Caire.

En mission à Moulay Abdellah, l’égyptien refusait l’égalisation d’Ayoub El Amloud dans les derniers instants de la première période. Mené, le Wydad recollait après un job préparatoire d’Ismail El Haddad dont Amloud en profitait pour tromper sans bavure Ben Cherifia, le portier tunisien. Sauf que Gericha pliait sous la pression des Sang et Or courir consulter le VAR avant d’annuler le but attestant une faute de main de l’ailier marocain. Stupéfaction au stade de Rabat.

Mais de marbre, le Complexe restera après une action de Michel Babatunde au retour des vestiaires. L’attaquant nigérian matérialisait sa présence dans la surface de Ben Cherifa en adressant une frappe en pivot qui terminait sa course sur la main de Khalil Chemmem. Pourtant proche de l’action, Djihad ne bronchera pas sur le coup. Interpellé par ses juges assistants du VAR, il ira consulter mais ne verra aucune faute de main contrairement à tous les spectateurs présents dans le stade. Scandaleux!

Privé d’un but et d’un penalty pourtant valables, le représentant marocain sera à nouveau puni par l’exclusion de son capitaine Brahim Nakach.

Les instances compétentes de la Fédération Royale Marocaine de Football (FRMF) ont adressé une correspondance à la Confédération Africaine de Football (CAF) pour dénoncer cette forfaiture de Gericha. En attendant une réponse de la part de Ahmad Ahmad and Co, c’est plus qu’aberrant de voir que de telles erreurs se produisent dans une rencontre en mondovision sensée être la vitrine du foot du continent. Désolant.