CAF-Ligue des champions : Les clubs sénégalais de retour après une longue absence

CAF-Ligue des champions : Les clubs sénégalais de retour après une longue absence

Publié le : / Par

Depuis 2009 que le football sénégalais est devenu professionnel, aucun club n’a réussi à se qualifier à une phase finale de la Ligue des Champions de la CAF.

Il faut remonter à 1985 pour voir un club sénégalais dans cette compétition. Une situation d’autant plus inquiétante quand on sait que le Sénégal est une terre de football. Quel pourrait être le réel problème ? A quand le retour des moments de gloire du Sénégal en Ligue des Champions ? Le championnat de football du Sénégal a hérité d’un statut professionnel depuis 2009. L’élite a connu plusieurs clubs de renom depuis lors notamment l’ASC La Linguère, l’ASC Diaraf, l’US Ouakam, Casa-Sport, Diambars Football Club, l’AS Pikine, l’AS Douanes, l’AS Génération Foot ou encore l’ASC Jaraaf. Ces clubs qui brillent de mille feux dans le championnat sénégalais n’ont pas souvent été en grande réussite lors des tours qualificatifs de la Ligue des Champions de la CAF.

Seul un club sénégalais a réussi un grand parcours en dehors des frontières jusque-là. Il s’agit de l’US Gorée. Le club présidé par l’actuel président de FSF Me Augustin Senghor a écrit l’histoire du Sénégal sur l’échiquier du football africain. Le champion du Sénégal 2016 compte quatre participations en Ligue des Champions dont la première remonte à 1966. Par deux fois en 1979 et en 1985, ce club mythique du Sénégal a atteint la demi-finale de la compétition. L’une des plus grosses performances du club.

Aujourd’hui, malgré l’aspect plus professionnel du championnat, la compétitivité des clubs et la notoriété des joueurs passés par des clubs du pays, le Sénégal peine à se faire représenter sur la scène continentale. Une situation qui pourrait s’expliquer par la vente précoce des bons joueurs des clubs à l’occident. En effet, les clubs sénégalais misent plus sur la formation et la vente des joueurs plutôt que la valorisation de ces derniers en compétition africaine.

A titre d’exemple, près de 30 joueurs professionnels sénégalais dont Sadio Mané, Babacar Gueye, Papiss Cissé, Fallou Diagne, Diafra Sakho, Ismaïla Sarr, Habib Diallo ou encore Ibrahima Niane passés par « Génération Foot » lors de leurs formations ou en tant que joueur professionnel. Il n’en demeure pas moins qu’ils n’ont pas réussi à hisser le club à un niveau continental.

Ainsi, les clubs sénégalais sont plus dans une logique de formation-vente que de viser des lauriers en compétitions interclubs de la CAF.

Teungueth FC peut-il changer la donne cette saison ? C’est bien la question qui taraude les esprits à l’heure actuelle. Le club sénégalais se déplace dans quelques jours pour affronter Gambia AF pour le tour préliminaire de la Ligue des Champions de la saison 2020-2021. Les sénégalais peuvent espérer passer ce tour compte tenu de la côte de l’équipe en face. Mais au prochain tour, le club devra se défaire du Raja CA ; demi-finaliste de la dernière édition. Une mission suicide, toutefois le club devra se battre pour l’honneur et changer peut-être le coup de l’histoire avec une qualification historique.