npfEaiGVDZR3EJ1tgRr8 Caf Ligue des champions / Finale Aller : Wydad AC 1 – Esperance Tunis 1 : Les Sang et Or prennent une option

Caf Ligue des champions / Finale Aller : Wydad AC 1 – Esperance Tunis 1 : Les Sang et Or prennent une option

Publié le : / Par

Ligue des Champions.jpg Caf Ligue des champions / Finale Aller : Wydad AC 1 – Esperance Tunis 1 : Les Sang et Or prennent une option

Sur un rythme infernal débutait la partie. Dans un Moulay Abdellah plein comme un œuf, les Wydadis, plus entreprenants posaient le pied sur la balle. Sans véritablement être inquiétée, l’Esperance rééquilibrait les débats grâce à l’activité de Franck Kom et Fousseny Coulibaly dans l’entrejeu. Le Wydad à travers Ounajem s’offrait une belle opportunité. À la réception du centre de Haddad, l’attaquant Wydadi manquait de lucidité (27è). Sur un jeu direct, les Sang et Or tentaient de prendre à défaut les marocains. Comara et Dari veillaient au grain. Pas tant que ça. Contre toute attente, les tunisiens matérialisaient temps fort en ouvrant le score. Sur un corner envoyé par Belaïli, Coulibaly en deux tons réussit à tromper Tagnaouti (0-1 ; 44è). La réaction des Wydadis est immédiate. El Amloud d’un slalom pense rétablir la parité. Sa réalisation est entachée d’une faute de main auparavant de Haddad après consultation du VAR (45è+1è). La pause intervient sur cet avantage des tunisiens.

tunis.jpg Caf Ligue des champions / Finale Aller : Wydad AC 1 – Esperance Tunis 1 : Les Sang et Or prennent une option

Au retour des vestiaires, le représentant marocain était à nouveau puni. En retard sur une action, Nakach commet une grosse faute sur Belaïli. L’arbitre égyptien Jihad Gricha n’hésitera pas à adresser un autre carton jaune au capitaine du (48è). En infériorité numérique, les marocains s’offraient l’égalisation. Cheick Comara profite de la déviation de Saïdi pour remettre les pendules à l’heure au stade Moulay Abdellah (1-1 ; 78è). L’occasion de repasser devant, les marocains la vendangeait. El Hassouni (83è) et Ounajem (90è+2) se manquaient en voyant Ben Cherifa. L’Esperance pouvait remercier le ciel de terminer la partie avec un nul (1-1). Un résultat qui lui permettra de rêver d’un deuxième titre consécutif en C1 dans une semaine à Radès.