CAF LIGUE DES CHAMPIONS : ENCORE UN MATCH POUR CONNAITRE LE BIG FOUR AFRICAIN

CAF LIGUE DES CHAMPIONS : ENCORE UN MATCH POUR CONNAITRE LE BIG FOUR AFRICAIN

Publié le : / Par

Nous y sommes ? Non pas encore. L’on devra attendre l’issue de l’opposition entre le Al Ahly Sporting Club et le Horoya Athlétique Club. Les Guinéens espèrent faire déjouer la formation Égyptienne à domicile. En dépit, l’on devrait avoir la totalité des affiches des demies en fin de soirée, certainement.

Si l’Entente Sportive de Sétif attendra de connaitre l’identité de son adversaire en demi-finale, les Militaires du Primeiro d’Agosto savent contre quelle formation ils disputeront le billet de la finale. C’est l’ogre tunisien, l’Esperance Sportive de Tunis qui se dresse devant les Militaires Angolais. Habitués à ses joutes africaines, les Sang et Or, ont doublement maitrisé leur sujet. Vainqueurs au match aller face à son rival, l’Etoile Sportive du Sahel (2-1), les protégés de Mohamed Ben Yahia, mieux aguerris, n’ont pas failli à leur mission à Sousse. En battant le challenger (0-1) au retour ce vendredi 21 septembre, l’Esperance venait d’envoyer un signal aux autres club surtout à son adversaire de ses demies, le Primeiro d’Agosto.

Sans tambour ni trompette, Zoran Manojlovic et sa troupe avancent en rang serré. Là où très peu d’observateur plaçait une pièce sur eux, ils ont réussi à réaliser l’exploit à Lubumbashi en allant faire tomber le Tout Puissant Mazembe dans son jardin. Le nul (0-0) obtenu au stade du 11 Novembre n’était donc pas un mauvais résultat contrairement aux propos des médias congolais. Dans l’émotion, eux, prédisaient déjà une valise de but pour les Militaires au stade de Kamalondo. C’était sans connaitre le sens de l’anticipation du portier d’Agosto, Adao Cabaca « Tony » sauvant deux penalty après que Lompala Bokamba ait remis les pendules à l’heure (1-1). Un nul aux allures d’une victoire qui propulsait les Angolais au paradis, non pas encore, en demi-finale.

Ne tombe pas un champion en titre qui veut. Les Algériens de l’Entente Sportive Sétif ont fait chuter le Wydad Athletic Club. Aussi maigre qu’il soit, l’avantage d’un but acquis au stade du 8 mai 1945 lors du match aller à domicile n’a cessé de peser dans la balance au fur et à mesure que le chrono tournait au Complexe Mohamed V à Casablanca ce vendredi soir. À l’arrivée, Moustapha Zeghba aura réussi à garder sa cage inviolée jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre Seychellois, Bernard Camille, pour un (0-0). Un résultat qui prive la formation marocaine de demi-finale. Elle qui commençait pourtant à rêver d’un possible doublé historique. C’est plutôt les Algériens de Sétif qui s’offrent l’opportunité de jouer une place en finale face au vainqueur,  Al Ahly – Horoya AC. Un autre choc en perspective.

Pour rappel, les demi-finales aller de la Ligue des Champions se disputeront le 2 octobre prochain quand les matchs retour auront lieu le 23 octobre prochain.