CAF-LDC : APRES LE NAUFRAGE DU CLUB AFRICAIN A LUBUMBASHI  , L’ENTRAÎNEUR JETTE L’ÉPONGE

CAF-LDC : APRES LE NAUFRAGE DU CLUB AFRICAIN A LUBUMBASHI , L’ENTRAÎNEUR JETTE L’ÉPONGE

Publié le : / Par

 Le spectre de la déculottée enregistrée par le Club Africain samedi dernier en Champion’s League sur la pelouse du TP Mazembé, n’a eu de cesser d’hanter l’entraineur des Clubistes, Chiheb Ellili. Le technicien tunisien de 55 ans a endossé la responsabilité de ce cuisant échec, et a choisi de rendre son tablier, quelques mois seulement après son arrivée dans cette formation, après avoir été éjecté de l’Etoile sportive du Sahel en octobre 2018. Il l’a fait savoir dimanche lors de son passage dans l’émission Récap Sport sur Mosaïque FM.

«La défaite d’hier (samedi) est, pour moi, un accident de parcours car l’équipe est sur la bonne voie. Dommage pour les joueurs, qui ont tout donné depuis des mois, de perdre de la sorte. Il ne faut surtout pas remettre en cause leur sérieux et leur envie de porter le maillot clubiste. Sur le plan personnel, je pense que c’est le pire moment de ma carrière. Je suis un battant et un gagneur et je ne voulais vraiment pas vivre ce cauchemar», se résigne-t-il. Il a ensuite présenté ses excuses au nom du staff technique et des joueurs, aux supporters du CA.

Cette bérézina qui a permis au TPM d’établir le record historique de la plus large victoire en phase de groupes de la Ligue des champions, a poussé les dirigeants clubistes à réévaluer l’état de santé des joueurs, qui seront soumis ce lundi 4 février 2019 à des examens médicaux sous la supervision du staff médical de l’équipe. Il va sans dire que certains joueurs feront également les frais de cette humiliation historique.