CAF – FINALE RETOUR DE LA CHAMPIONS LEAGUE : ES TUNIS – AHLY DU CAIRE : SOUS HAUTE TENSION!

Publié le : / Par

La finale retour de la Ligue des champions entre l’ES Tunis et Al-Ahly du Caire, prévue, ce vendredi au stade Radès, dans la banlieue de Tunis, a connu une tournure « exceptionnelle » depuis la fin du match aller, la semaine dernière avec le cas de l’arbitrage de l’Algérien Abid Charef qui s’est fait assisté par le VAR et qui a été sévèrement critiqué par les Tunisiens.

Ce cas unique pour la Caf après sa première expérience d’utiliser l’assistance vidéo pour des cas litigieux, a dépassé le cadre sportif de la part des Tunisiens qui sont même allé jusqu’à accuser l’international algérien de corruption. Ce qui a vite était démenti par les Egyptiens.

Côté, algérien, certains très au fait des coulisses de la Caf ont rapporté que l’arbitre Abid Charef aurait été induit en erreur par le responsable du groupe du Var le Gambien Bakary Gassama. Celui-ci a été assisté par Samba El Hadji Malik (Sénégal) et Camara Djabril (Sénégal également).Gasssama aurait une dent contre les tunisiens qui l’ont dénoncé à la Caf pour ses mauvaises prestations en arbitrant les clubs et la sélection tunisienne.

Et c’était donc une opportunité pour lui afin de prendre sa revanche d’une part et d’autre part, contenter ses amis égyptiens avec qui, il a de très bonnes relations. Et cela reste de simples accusations sans preuves réfutables, cela doit être bien précisé.

Les Egyptiens saisissent l’occasion de la sanction du joueur Marocain Azaro qui a déchiré son maillot devant les yeux de son coach Carteron. Ce dernier a été également convoqué par la CAF. Ce qui est aussi contesté par les Egyptien. En vain…Entre temps, le directeur de la diffusion du match a même présenté ses excuses de ne pas montrer le geste d’Azaro déchirant son maillot devant son propre coach, car dit-il je ne l’ai pas vu lors du direct…

La Caf change de décisions !

Les Tunisiens très remonté contre l’arbitre algérien ont fait couler beaucoup d’encre au point où la Caf, a eu la sagesse de revoir sa première décision d’avoir désigné l’autre algérien, , Mustapha Ghorbal, directeur de jeu international pour arbitrer le prochain match Egypte-Tunisie, dans le cadre de la 5e journée des éliminatoires de la CAB 2019. Il est donc le premier dommage collatéral de cette campagne contre l’arbitre algérien Abid Charef.

Ainsi Ghorbal a été officiellement remplacé par le Sud-Africain Victor Gomez et son trio.Pour ce match retour décisif de la finale de la Ligue des champions ce vendredi entre kl’ES Tunis et Al Ahly du Caire, l’assistance par vidéo (VAR) sera de nouveau utilisée.

Selon la chaine tunisienne Nessma TV, 4500 militaires et 12300 policiers assureront la sécurité lors du match. Les craintes sont grandes après le discours menaçant de la part des supporters Tunisiens envers les égyptiens. Les supporters Sang et Or n’ont pas digéré les injustices du match aller selon les médias tunisiens.

L’ambassadeur d’Egypte à Tunis, Nabil Habchi, rassure que toutes les démarches avec tous les concernés ont été prises pour assurer le bon déroulement de cette finale.

Enfin, la Caf a également pondu un communiqué demandant aux deux parties d’assurer le fair play dans cette finale retour décisive de la Ligue des champions. Ahmad Ahmad, le président de la Caf et tous ses invités de marque seront présents également cette fois-ci…