CAF CHAMPION’S LEAGUE : L’ARBITRE LA DEMI-FINALE RETOUR ESPÉRANCE -PRIMERO SUSPENDU!

Publié le : / Par

Des soupçons de corruption pèsent sur l’arbitre zambien, Janny Sikazwe, qui a brillé par un arbitrage vivement critiqué lors de la demi-finale retour de la CAF Champions league entre l’Espérance de Tunis et le Primero de Agosto le 23 octobre dernier à Radès. Ce jour-là, il avait ostentatoirement marqué son penchant pour l’équipe locale dans un match surchauffé.

Les Angolais vainqueurs au match aller, avaient abordé le retour avec un pied en finale en s’offrant le luxe d’ouvrir le score à Radès, mais le central zambien en avait décidé autrement. D’abord en accordant un pénalty litigieux aux Tunisiens en première période, puis en refusant un but clair au club angolais qui lui aurait permis de recoller à 3-3, au motif qu’il y avait faute sur le gardien tunisien, alors que ce dernier s’était simplement troué.

Au finish, les Sang et Or s’étaient imposés 4-2 et s’étaient qualifiés pour la finale, qu’ils ont finalement remportée face à Al Ahly du Caire.

Quant à Janny Sikazwe, pourtant l’un des meilleurs sifflets sur le continent, il disposait de deux jours, à compter du 16 novembre dernier, date à laquelle la CAF a décidé de sa suspension, pour faire appel de la cette décision de la Commission disciplinaire.