CAF 1 / 2 FINALE LIGUE DES CHAMPIONS  RETOUR – ES SÉTIF 2 – AL AHLY DU CAIRE 1 : AL AHLY IRA EN FINALE!

CAF 1 / 2 FINALE LIGUE DES CHAMPIONS RETOUR – ES SÉTIF 2 – AL AHLY DU CAIRE 1 : AL AHLY IRA EN FINALE!

Publié le : / Par

Les joueurs de l’Entente ont tout fait, dominant parfaitement cette rencontre, avant de se voir surpris par un but Egyptien marqué à l’heure du jeu par Soliman contre le cours du jeu. Ce but signe alors l’élimination de l’Entente de Sétif, car les 30 minutes restantes pour la fin de la rencontre ne permettaient vraiment pas aux Setifiens de marquer 4 buts pour assurer la qualification en finale sachant qu’ils ont concédé une défaite au match aller le 3 octobre dernier sur le score de (2-0). D’ailleurs depuis ce but égyptien le match s’affole et contrairement à ce que préconisaient les pessimistes, les Sétifiens reviennent en force dans le match.

Pourtant au début de la partie, les Setifiens ont affiché leur détermination à marquer avant la mi-temps. Mais, jouant sur les nerfs alliant vitesse et manque de concentration les Djabou, Bouguelmouna et coéquipiers ont raté toutes leurs occasions de but. Il faut aussi noter le grand travail effectué par le gardien de but égyptien Al Shenaoui qui a stoppé plusieurs attaques des Setifiens.

La domination stérile des Setifiens en première mi-temps fait que cette première partie du match a été sifflée comme elle avait débuté sur le score de zéro partout.

Prenant confiance, les Egyptiens se contentent de joueur les contre-attaques, préférant ainsi simplement gérer leur acquis du match aller l’avance de deux buts.

Les Djabou, Djahnit et compatriotes se ruent alors vers les bois du gardien de but égyptien, mais comme ne première mi-temps, les joueurs du coach Rachid Taoussi manquent de concentration à l’approche des buts adverses ratant plusieurs occasions.

Et contre toute attente, sur une contre-attaque anodine, Soliman échappe à la vigilance du défenseur Bedrane pour se retrouver, seul, face au gardien de but Zeghba qu’il a battu en ouvrant la marque à la 62è minute du jeu.

Là, les supporters Setifiens voient la qualification qui s’éloigne car, leurs joueurs doivent marquer quatre buts pour aller en finale.

Mais, loin de se décourager, les Setifiens continuent leurs assauts des bois égyptiens. Et voilà que Bakir, meilleur sétifien du match n’égalise (62’) redonnant du jus à ses coéquipiers sur le champ du jeu. Revigorés par ce but, les gars des Hauts Plateaux algériens, reprennent le jeu en main et poursuivent leur domination jusqu’à ce que Ghecha qui venait de remplacer Bouguelmouna ne survienne pour doubler la mise.

Djahnit lance Djabou qui trouve Guecha. Ce dernier ne se fait pas prier pour marquer le deuxième but des Sétifiens (72’) au grand bonheur des fans de l’Aigle noir qui reprennent quelque peu l’espoir d’une  qualification. Les joueurs setifiens multiplient les attaques, mais en face, un grand gardien du nom d’Al shanawy a bien privé les Algériens d’ajouter d’autres buts.

Finalement, l’expérience des sept joueurs internationaux au sein de cette redoutable équipe égyptienne a fait la différence devant les Sétifens ayant beaucoup plus perdu par manque de concentration et alliant vitesse et précipitations. Al Ahly jouera la finale face au club tunisien de l’Espérance qui s’est imposé devant la formation angolaise de Primeiro de Agosto (4-2).