Burkina Faso : L’hommage de Baba Zongo à Abdoulaye Soulama

Burkina Faso : L’hommage de Baba Zongo à Abdoulaye Soulama

Publié le : / Par

Abdoulaye Soulama est toujours présent dans la mémoire collective. Trois ans après le décès de l’ancien gardien de l’équipe nationale du Burkina Faso, Baba Zongo a tenu à lui rendre un vibrant hommage.

Baba Zongo n’a pas oublié Abdoulaye Soulama. L’actuel portier de l’Etoile Filante de Ouagadougou (EFO) a adressé un message sympathique à l’endroit de l’ancien gardien d’Asante Kotoko et des Étalons, décédé le 27 octobre 2017 : « On ne t’oubliera jamais le vieux. Repose en Paix », a-t-il écrit via son compte Facebook.

L’ancien gardien de l’Asec Mimosas a profité de l’occasion pour raconter une anecdote entre lui et Abdoulaye Soulama, finaliste de la CAN 2013 « Lors de ma première sélection avec les Étalons A contre le Maroc à Casablanca » a commencé par raconter  le portier de l’EFO « J’étais sur le banc de touche comme 2è gardien de but et à la mi-temps il m’a demandé : Baba tu veux jouer pour ta 1ère sélection ? J’ai dit oui et il m’a dit de rester concentré sur le match et à 15 minutes de la fin du match, les Étalons menaient (2-1) et il a simulé une blessure et j’ai fait mon entrée en jeu et on a remporté le match (2-1). C’est resté entre lui et moi jusqu’à ce soir », a-t-il rappelé avec le sourire.

Baba Zongo a terminé en précisant que Soulama était « Un homme très sympathique dans la vie. Toujours prêt à aider les autres », puis de reconnaître qu’il a été son « idole dès le bas âge (on est de la même région Banfora) ».

Afin de perpétuer la mémoire de l’ancien international burkinabè, Baba Zongo vient d’initier le « Prix Abdoulaye Soulama ». Cette distinction qui récompensera le meilleur gardien de but à chaque fin de mois durant le championnat local débute ce mois-ci.