Brésil : Un centre d’excellence en arbitrage à l’initiative de la CBF

Brésil : Un centre d’excellence en arbitrage à l’initiative de la CBF

Publié le : / Par

La Confédération Brésilienne de Football annonce la création du Centre brésilien d’excellence en Arbitrage (CEAB) qui vient en appui de la centralisation des activités des arbitres.

Le président de la Confédération Brésilienne de Football Rogério Caboclo a présidé une réunion du conseil technique du Brasileirão Assaí 2021, à Rio de Janeiro. La réunion a connu la participation des 20 clubs que compte la Série A brésilienne. Il a été annoncé au cours de cette réunion la création du Centre brésilien d’excellence d’arbitrage, avec des environnements pour le développement de nouveaux projets, puis une salle centralisée des arbitres vidéo.

Les détaillé de ce qui sera mis sur pied ont été exposés par le président Rogério Caboclo. Le centre sera installé tout prêt du siège de la CBF à Barra da Tijuca.

 » La CBF prévoit une seule usine VAR, avec une technologie de pointe et tout ce sur quoi nous pouvons compter en termes de structure. Notre objectif est de centraliser les décisions d’arbitrage avec une meilleure qualité et moins de risques d’erreur. C’est un bureau exquis inspiré du centre qui existe aujourd’hui dans la NBA [Basketball League of the United States], dans les questions techniques de l’arbitrage » a mentionné Rogério.

Était également présent à la réunion, Leonardo Gaciba, président du comité d’arbitrage de la CBF. Pour lui, le centre marquera une étape importante dans l’histoire du football brésilien et aidera les membres des équipes d’arbitrage à mieux contrôler le jeu sur et en dehors du terrain.

« L’arbitrage chez CBF n’est plus un coût. C’est devenu un investissement. C’est le respect de tous les professionnels. Nous réalisons un vieux rêve d’arbitrage brésilien. Nous aurons notre propre siège, un centre de développement et d’excellence, avec VAR centralisé. C’est une étape très importante pour le niveau que nous recherchons, avec un travail continu et un investissement sérieux de CBF et des clubs » a conclu Gaciba.