Brésil: Pia Sundhage maintenue aux commandes de la sélection féminine jusqu’à 2024

L’entraîneur suédoise Pia Sundhage de la sélection nationale féminine du Brésil vient de voir son contrat prolongé jusqu’en 2024. On a souvenance qu’elle est championne olympique par deux fois. Et Pia Sundhage devra tout mettre en œuvre pour conduire la Seleçao aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021 ainsi que Paris 2024. Au programme également, la […]

Avatar de Arnaud Bocco Par 29/01/2021 - 23:43
Pia Sundhage

L’entraîneur suédoise Pia Sundhage de la sélection nationale féminine du Brésil vient de voir son contrat prolongé jusqu’en 2024.

On a souvenance qu’elle est championne olympique par deux fois. Et Pia Sundhage devra tout mettre en œuvre pour conduire la Seleçao aux Jeux Olympiques de Tokyo 2021 ainsi que Paris 2024. Au programme également, la Copa America 2022 et la Coupe du monde FIFA 2023. C’est le président de la Confédération Brésilienne de Football , Rogério Caboclo qui a annoncé jeudi, le renouvellement du contrat de l’entraîneur de l’ équipe féminine brésilienne , Pia Sundhage. Ledit contrat est prolongé jusqu’en 2024. Les nouveaux objectifs comprennent les Jeux Olympiques de Tokyo 2020 (reportés à 2021) et Paris 2024, la Coupe de l’America 2022 et la Coupe du Monde de la FIFA 2023.

Rogério Caboclo manifeste sa confiance à Pia Sundhage, visiblement satisfait du travail entamé: «Dès le début, lorsque nous nous sommes rencontrés, en juillet 2019, au début de son travail, Pia et moi avons convenu que le travail devait être à long terme. Je crois au travail à long terme. Et donc, en principe, nous avons signé un engagement Les Jeux Olympiques de Tokyo. Ce calendrier a été modifié, car les Jeux Olympiques ont été prolongés jusqu’en 2021 et notre projet de reporter le contrat est venu avant ce que nous avions imaginé, car nous sommes très satisfaits et convaincus du travail qui a été développé par Pia et la commission technique de Brésil « , a-t-il déclaré.

Lors du précédent bail d’une durée d’un an et six mois, Pia Sundhage a disputé avec l’équipe féminine brésilienne, 13 matchs préparatoires. Elle a remporté huit victoires, quatre nuls et concédé une seule défaite. Sous sa juridiction, le Brésil a grimpé de trois positions dans le classement FIFA. Elle a évoqué le défi de ces trois années supplémentaires qui lui sont offertes pour administrer l’équipe féminine du Brésil.

LIRE AUSSI:   Autriche : Stefan Kulovits revient au SK Rapid en tant qu'entraîneur

« Je suis ravi, mon cœur bat. C’est une chose très importante. J’ai été appelé par le président et j’ai dit » oui « . Je suis tombé amoureuse de ce pays, des gens super sympas, du football et je suis très heureux. Je ne veux pas rater cette opportunité, car il se passe des choses dans ce pays. Alors, merci beaucoup, CBF! Et merci beaucoup, Président! « , s’est réjouie Pia.

Le renouvellement de ce bail avec l’entraîneur suédoise, traduit la volonté profonde de la CBF de valoriser et développer le football féminin brésilien. On se souvient que le président Rogério Caboclo avait déjà annoncé le nivellement des paiements effectués par la Confédération aux joueurs et joueuses des grandes équipes brésiliennes. Des femmes ont également été enrôlées pour coordonner le football féminin, soit Duda Luizelli à la direction des équipes féminines et Aline Pellegrino pour la coordination des compétitions féminines.

« Nous avons développé le football féminin dans son ensemble. L’équipe brésilienne se développe non seulement chez les professionnels, mais aussi dans la base. Les compétitions se sont développées et renforcées, donnant aux commissions techniques la possibilité d’observer les athlètes, de développer de nouveaux talents et renforcer nos équipes. Je suis très heureux de faire cette annonce et je suis sûr que nous avons une croissance continue ici, en suivant des étapes, un cycle de travail vertueux. Pia et son comité technique, selon nous, ont fait un travail qui a l’empathie de tout le monde, des joueurs, des fans et du management. Rien de mieux donc que de pouvoir annoncer la continuité de ce travail exquis », a conclu le président de la CBF.

Avatar de Arnaud Bocco
Je suis Arnaud BOCCO, photojournaliste. Juriste de formation, j'ai développé une réelle passion pour les belles images et pour les belles lettres. Je vis ma passion dans le sport, en captant les émotions, les performances et en m'intéressant aux détails à travers les photos.
Nos recommandations: