Brésil: Le Projet de don d’ambulance de Craques da Saude arrive à Bahia

Brésil: Le Projet de don d’ambulance de Craques da Saude arrive à Bahia

Publié le : / Par

Craques da Saude continue sa campagne de livraison d’ambulance aux hôpitaux. La première livraison de l’année a eu lieu mardi avec la collaboration de la Confédération Brésilienne de Football et la Fédération de football de Bahia. C’est l’hôpital général Ernesto Simões Filho qui a été la premier à en bénéficier.

C’est Cristina França directrice générale de l’hôpital qui a reçu la clé du véhicule:

« L’ambulance est le véhicule que nous utilisons beaucoup pour transporter les patients. Un tel véhicule donné par CBF arrive à un très bon moment pour nous de renforcer le transport de ces patients qui sont dans le besoin. Dans la lutte contre le covid, chaque ambulance compte . Ensemble, nous sauverons des vies » a-t-elle déclaré.

La remise symbolique de la clé de l’ambulance a eu lieu en prélude au match entre Bahia et Internacional, au Fonte Nova Arena de Salvador. Ce geste a été apprécié de Antônio Marcos Cavalcanti coordinateur général du département de la santé de Bahia :

« << Les actions positives, telles que celle menée par la CBF et la Fédération de football de Bahia, entérinent l’engagement social qui est si nécessaire à des moments comme nous le vivons. Le don d’un véhicule d’urgence, une ambulance, pour une action directe dans les actions de lutte contre Covid – 19, représente un renforcement important pour la société » a-t-il mentionné.

Représentant la Fédération de football de Bahia, le directeur des compétitions, Taíse Galvão, a souligné l’union entre football et santé, en montrant qu’ensemble, tout le monde peut transformer la réalité pour lutter de plus en plus contre le coronavirus.

« La Fédération de football de Bahia est flattée de participer à cette action importante si bien planifiée par CBF. En faisant don d’ambulances aux hôpitaux qui luttent contre Covid-19, CBF fait preuve d’un acte de solidarité avec les autres et contribue à faire face au virus » a-t-il dit.