Logo de la Confédération Brésilienne de Football

Brésil: La CBF fixe les conditions de maintien des compétitions

Publié le : / Par

La Confédération Brésilienne de Football a tenu mercredi à son siège, une réunion au cours de laquelle les conditions de maintien des compétitions pour le compte de la nouvelle saison, ont été définies.

Ce sont en tout 40 clubs qui ont participé à la réunion qui a rassemblé les catégories de série A, B, les fédérations d’État ainsi que des équipes de série C et D.

Il a donc été à l’unanimité décidé du maintien de toutes les compétitions. Concernant les championnats coordonnées par la Confédération Brésilienne de Football, les autorités locales vont appliquer des restrictions en considération de la situation pandémique. Il sera ainsi possible de transférer des matchs d’une localité à une autre.

Le président de la CBF était présent à la réunion. «Nous avons un travail acharné et un haut niveau technique, qui se traduit par un protocole de santé et un processus de test permanent, qui offrent un environnement sûr et contrôlé aux joueurs et aux commissions techniques. La saison 2020 a démontré la rigueur de ce travail et généré des enseignements qui nous préparent encore plus aujourd’hui. Le football brésilien ne s’arrêtera pas », a dit Rogério Caboclo.

Sur la base des données scientifiques présentées par la Commission médicale spéciale en relation avec la saison 2020, les entités soulignent que:

1 – la compétition des compétitions nationales et nationales de football, sans la présence de supporters dans les stades, se déroule dans un environnement sûr et contrôlé, surveillé en permanence par des tests et enquêtes épidémiologiques;

2 – ce contrôle est régi par des protocoles de sécurité élaborés par des médecins du football, des infectologues et des épidémiologistes, approuvés par les autorités sanitaires et appliqués dans les compétitions nationales et nationales;

3 – en ce qui concerne les compétitions nationales, CBF a appliqué jusqu’à présent près de 90000 tests, avec un taux de positivité de seulement 2,2%, et a analysé plus de 110000 enquêtes épidémiologiques pour assurer la sécurité et la santé des professionnels travaillant sur le terrain. Football , en particulier les joueurs, les commissions techniques et les arbitres. Il existe des protocoles stricts qui guident les meilleures pratiques en matière de voyage, d’hébergement, de repas, de formation, entre autres;

4 – Des études scientifiques menées par des médecins spécialistes attestent qu’il n’y a pas eu de contagion entre les joueurs pendant les matchs, résultats qui ont été prouvés par le suivi des matchs des quatre séries du championnat brésilien, par l’application de techniques telles que le séquençage génétique des le virus, constituant la plus grande étude au monde sur la pandémie et le football. Il y a eu 21 compétitions, 367 équipes, 2 423 matchs et 218 000 minutes de football enregistrées par la Commission médicale dans ses travaux scientifiques;

5 – D’un point de vue économique, la réalisation de jeux et de compétitions représente la quasi-totalité des ressources obtenues par les clubs et, par conséquent, le maintien des emplois qu’ils génèrent, notamment pour les professionnels qui perçoivent la rémunération la plus basse. Il est important de rappeler que sur les 11 300 contrats professionnels actifs enregistrés auprès de la CBF, 80% d’entre eux ont des valeurs inférieures à cinq minimums de salaire mensuel. Une enquête récente menée par la Fédération nationale des athlètes de football professionnel (FENAPAF), rapportée à la CBF par ses dirigeants, a révélé qu’environ 90% des athlètes se sentent en sécurité et soutiennent la continuité des compétitions.

6 – Du point de vue de l’aide à la lutte contre la pandémie, en plus des données scientifiques mises à disposition des autorités sanitaires, le football diffusé en direct sur différentes plateformes offre au public une option de divertissement à domicile, accompagnant les pouvoirs publics dans leurs campagnes de évitez le surpeuplement.

Toutes ces données rassurent la CBF qui tient à la continuité sereine des compétitions avec sécurité et responsabilité.