BRÉSIL 1 BELGIQUE 2 / 32 ANS APRÉS,LES DIABLES ROUGES RETROUVENT UNE DEMI-FINALE

  Avant la rencontre, la Belgique était invaincue depuis ses 23 derniers matchs (18 victoires, 5 nuls). Et ce n’est pas le Brésil qui pouvait effacer cette stat. À la trappe, les Brésiliens sont passés. Les Diables Rouges ont imposé le rythme à l’entame. Mais ce sont les Auriverdes qui s’offrent la première opportunité. Sur […]

Avatar de nassim67kouba Par 06/07/2018 - 23:05
 
NEYMAR.jpg BRÉSIL 1 BELGIQUE 2 / 32 ANS APRÉS,LES DIABLES ROUGES RETROUVENT UNE DEMI-FINALE

Avant la rencontre, la Belgique était invaincue depuis ses 23 derniers matchs (18 victoires, 5 nuls). Et ce n’est pas le Brésil qui pouvait effacer cette stat. À la trappe, les Brésiliens sont passés. Les Diables Rouges ont imposé le rythme à l’entame. Mais ce sont les Auriverdes qui s’offrent la première opportunité. Sur un corner envoyé par Neymar. Du genou, le capitaine brésilien Thiago Silva n’est pas loin de prendre à défaut Courtois qui est sauvé par son poteau (9ème).

Le match s’emballe. Ça part dans tous les sens. Les actions se succèdent. C’est la Belgique qui sera la première à ouvrir le score. La déviation du corner envoyé de Chadli par Kompany prend Alisson Becker à défaut après avoir touché l’épaule de Fernandinho (0-1 ; 14ème). Fragilisé, le Brésil réussira tant bien que mal à se montrer dangereux. À 25 mètres des buts adverses, Coutinho déclenche un missile, mais Courtois est sur la trajectoire (20ème). Si le Brésil n’arrivera pas à revenir à la marque, la Belgique, elle, aggravera la sentence. Lukaku remonte le ballon après d’énormes charges avant de servir De Bruyne, pas attaqué, qui envoie un frappe croisée dans le filet intérieur d’Alisson Becker. Ça fait (0-2 ; 32ème).

La réaction brésilienne est immédiate. Marcelo travail dans son couloir gauche puis adresse un centre à Gabriel Jesus, qui seul dans la surface n’arrive pas à cadrer sa tête (35ème). Courtois est beaucoup sollicité dans cette fin de première partie. Le portier belge se déploie et va chercher la frappe enroulée de Coutinho qui prenait la direction des buts (37ème). Et si ce traumatisme de 2014 pesait encore dans les têtes brésiliennes. La reprise nous a situé.

Avec une folle intensité et une envie énorme de recoller, la formation de Martinez entamait la seconde partie du match. Marcelo dépose Meunier avant d’envoyer un puissant centre tir dans la surface qui ne trouve pas preneur, Coutinho s’était lancé (51ème). Le Brésil a mis son empreinte sur la partie. Les Diables Rouges sont de moins en moins en vue. Clairement dominés, ils résistent à la vague jaune, avant d’affirmer à nouveau leur présence. Chadli lance Eden Hazard qui remonte le ballon côté droit puis lâche un puissant tir croisé qui flirte avec le poteau de Becker (62ème).

À force d’y subir, la Belgique va s’incliner. Si Courtois à réussit à  sortir la frappe de Douglas Costa, il ne pourra rien sur la tête de Renato Augusto. L’attaquant brésilien reprenait somptueusement la louche de Coutinho, bien inspiré sur le coup (1-2 ; 76ème). Les Belges subissent et sont tout proche de concéder l’égalisation. La frappe en pivot de Firmino fuit le cadre de Courtois (78ème). Quelle occase ! ça se rapproche pour les Brésiliens. Le buteur Augusto n’est pas attaqué dans l’axe du but de Courtois. Il croise trop sa frappe qui passe à côté (81ème). Encore du gâchis pour les hommes de Tite. Après un super débordement, Neymar temporise et sert Coutinho qui n’a pas la lucidité de cadrer (84ème). Le Brésil ne trouvera pas une seconde fois la faille. La main ferme de Courtois sur la frappe enroulée de Neymar est l’illustration de la solidité Belge.

32 ans après, la Belgique retrouve une demi-finale de Coupe du monde. Elle, et la France se disputeront le ticket pour la finale. Quant au Brésil de Neymar, c’est avec beaucoup de regrets qu’ils quittent le tournoi. Car de la place, il y’a en avait pour accrocher au moins les prolongations.

                                                                                                                                                     MD

 

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: