Boxe: le rival de Rakhimov participera à l’élection (TAS)

Publié le : / Par

Le tribunal administratif du sport (TAS) a ordonné mardi que l’ancien boxeur kazakh Serik Konakbayev, uniquerival de Gafur Rakhimov pour la présidence dela Fédération internationale de boxe(AIBA), soit autorisé à participer à l’élection prévue  le 3 novembreà Moscou.

L’AIBA avait rejeté lacandidature de M. Konakbayev, vice-champion olympique en 1980 à Moscou sous les couleurs de l’URSS,en raison d’un retard dans la présentation d’une partie des soutiens des 20 fédérations nécessaires pour participer au scrutin.

 

Dans un communiqué, le TAS, qui avait été saisi au début du mois par l’ancien boxeur kazakh,a estimé qu’il avait bien présenté les 20 soutiens « dans la limite de temps prévue »et qu’en conclusion (…) Serik Konakbayev devait être autorisé à participer à l’élection pour le poste de président de l’AIBA ».

En tant que seul candidat éligible, l’actuel président par intérim, l’homme d’affaires ouzbek Gafur Rakhimov, aurait pu donc être désigné sans vote. M. Konakbayev estime qu’il pouvait déposer une partie des candidatures le 24 septembre,car la date limite du 23 était »un dimanche,et donc un jour chômé ».

Le CIO a « gelé » ses relations avec l’AIBA,et avait refusé d’accorder une accréditation à M. Rakhimov, pour les Jeux olympiques de la Jeunesse qui se sont tenus au début du mois à Buenos Aires. Chose inhabituelle, la directrice en charge de l’éthique et de la conformité au CIO, la Française Pâquerette Girard Zappelli,a adressé le 31 août un courrier au controversé homme d’affaires ouzbek, luiintimant de ne pas se présenter à l’élection.

Mme Girard Zappelli se référait dans son courrierà M. Rakhimov à »une décision duTrésor américain de vous considérer comme faisant partie, ou lié ,à deux organisations criminelles transnationales ». « Je n’ai jamais été impliqué dans des organisations criminelles transnational.