Ottman Azaïtar

Boxe : Le champion marocain de MMA, Ottman Azaïtar réintègre l’UFC

Publié le : / Par

Après avoir été viré de l’Ultimate Fighting Championship (UFC) pour avoir violé le protocole sanitaire, Ottman Azaïtar revient dans son organisation.

Connu pour ses percussions et son application lors des combats, Ottman Azaïtar fait partie des combattants qui aident l’UFC à écrire une belle histoire.

On se rappelle des fortes déclarations dans une interview accordée à la chaîne BT Sport par Dana White, le président de l’UFC : « Lui et son équipe ont coupé leurs bracelets pour les donner à un individu de l’extérieur. Il est entré dans la bulle UFC, dans une chambre (celle d’Azaïtar) puis a traversé quatre balcons. Il a ensuite changé de vêtements et est reparti. […] On a tout vu sur les vidéos de surveillance, comment ça s’est passé? On a annulé le combat, et on l’a viré. »

Le Marocain aurait tenté d’aider d’autres personnes à entrer dans la zone de sécurité réservée de l’UFC, enfreignant ainsi, les mesures de quarantaine liées à la pandémie du coronavirus. Cela lui a coûté son expulsion immédiate des locaux par l’UFC.

Aujourd’hui, cette histoire est conjuguée au passé puisque Dana White a fait une nouvelle sortie médiatique ce weekend pour accorder « une seconde chance » à son champion.

Suite à cette bonne nouvelle, Ottman Azaitar n’a pu s’empêcher d’exprimer sa joie et sa gratitude. « Entourez-vous de gens formidables. Je suis toujours reconnaissant à tous ceux qui ont été impliqués dans cette situation. Le bulldozer est de retour », a-t-il écrit sur Instagram.

Du haut de ses 30 années, le Bulldozer a déjà réalisé 13 victoires à l’issue de combats professionnels. Il a remporté par KO au premier tour, ses deux premiers combats à l’UFC, en battant Teemu Packalen lors de ses débuts dans l’octogone à l’UFC 242. Ottman Azaïtar a été lauréat de Khama Worthy lors d’un événement UFC Fight Night en septembre dernier grâce à son K.O de 93 secondes.