Bernard Tchoutang : « Il faut un ancien Lion Indomptable à la tête de la sélection camerounaise »

Bernard Tchoutang : « Il faut un ancien Lion Indomptable à la tête de la sélection camerounaise »

Publié le : / Par

Dans une interview exclusive accordée à africafootunited.com, l’ancien Lion Indomptable Bernard Tchoutang, champion d’Afrique 2000 revient sur la dernière rencontre perdue par le Cameroun face à la Côte d’Ivoire, en marge de la deuxième journée des éliminatoires du Mondial Qatar 2022 en Afrique. Il se prononce sur les chances du Cameroun dans ces éliminatoires, de même que sur la gestion de la sélection.

Quelle analyse faites-vous de la dernière défaite des Lions Indomptables contre la Côte d’Ivoire ?

Je pense que tout le monde l’a vu, on a joué sur un terrain qui n’était pas approprié. Donc, nos jeunes frères ont eu des difficultés à se mouvoir et à jouer leur beau football. Je pense que c’était une histoire de terrain même si les deux équipes jouaient sur la même pelouse. Je pense que ça a été désavantageux pour nous parce que notre football, on le joue beaucoup plus dans les pieds. Ce n’était pas évident mais je pense qu’il y avait moyen de faire mieux. J’espère seulement qu’au match retour, nous allons faire une meilleure prestation.

Qu’est-ce qu’il faudra corriger pour obtenir un meilleur résultat lors des prochaines sorties ?

Je pense que pour le match retour, on sait ce qu’il faut faire. On a les ingrédients, on a de la qualité, on a les joueurs qu’il faut. Il faut d’abord qu’on mette l’impact physique au niveau du milieu de terrain. Je pense que ça nous manque un peu l’impact physique. On joue beaucoup technique, on joue beaucoup tactique mais l’impact physique, c’est très important parce que la Côte d’Ivoire c’est une équipe qui joue beaucoup en mouvement. Donc, si on n’a pas un impact, si on ne joue pas vraiment collectif, ça va être difficile. Je pense à l’impact physique en premier et en plus de ça, il faut qu’on arrive à jouer collectif, pas individuellement. On a la qualité pour, on a les joueurs pour et maintenant, est-ce que l’entraîneur est la meilleure personne pour ? C’est la question qui se pose.

Comment appréciez-vous le niveau de l’équipe nationale actuellement ?

Je pense qu’on ne peut pas avoir le niveau de 2000, comme le niveau de 2002 ou de 2004. Chaque génération a sa qualité. On a une équipe avec des joueurs très techniques, de très bons joueurs, une jeune génération qui sait bien jouer au ballon, avec un capitaine Aboubakar Vincent que j’apprécie beaucoup, qui est leader. Je pense qu’il y a moyen de faire de bonnes choses avec cette équipe. Il faut en premier les rassembler et leur passer le message, leur dire à quel point l’équipe nationale du Cameroun est plus importante que tout le reste et après, mettre à la tête de cette équipe, quelqu’un qui peut faire passer le message et je pense qu’à ce moment, on n’a pas la personne adéquate.

tchou Bernard Tchoutang : « Il faut un ancien Lion Indomptable à la tête de la sélection camerounaise »

Le Cameroun peut-il rêver d’une qualification pour cette prochaine Coupe du Monde ?

Je pense qu’on a les moyens de se qualifier, on a l’équipe pour, on a une génération qui peut nous amener en Coupe du Monde. Mais comme je le dis toujours, ça ne suffit pas, d’avoir les bons joueurs, il faut aussi avoir un maître d’œuvre, il faut avoir quelqu’un qui accompagne cette équipe et pour le moment, je pense que Conceiçao n’est pas la personne adéquate et je le dis encore une fois de plus. Je pense qu’on va faire avec lui en espérant que nos jeunes frères prennent les choses en main et soient concentrés à 100%.

Comment jugez-vous la gestion de l’équipe et l’ambiance autour des Lions indomptables ?

Je pense que la gestion, l’ambiance de l’équipe nationale dépend toujours des résultats. S’il y a des résultats, il y aura une bonne ambiance. Je pense que c’est une génération un peu PlayStation, la génération réseaux sociaux, donc… c’est des gars qui s’amusent bien, des jeunes garçons qui sont contents de se retrouver. Et comme je le dis toujours, vous pouvez avoir la meilleure équipe du monde, mais  si vous n’avez pas un maestro, quelqu’un qui est le chef d’orchestre, ça ne marche pas. Il faut savoir les laisser s’amuser mais aussi savoir être ferme quand il le faut. Je pense que c’est ce qui a toujours fait la force de ma génération de 2000 ou bien la génération avant 2000 ou après 2000. C’est une génération qui savait s’amuser mais qui savait être disciplinée quand il le faut. Je pense que c’est ce qu’il faut pour avoir une très bonne ambiance.

Que peut-on faire pour assainir l’ambiance autour de la sélection camerounaise ?

La gestion des Lions indomptables, c’est quelque chose de très délicat. J’ai toujours pensé qu’à la tête de cette équipe, il faut mettre un ancien joueur, un ancien lion indomptable qui peut vraiment travailler et passer les messages. Vous savez, un footballeur respecte toujours un footballeur. Quand moi j’étais footballeur, j’ai vu des gens comme Roger Milla jouer, quand Roger Milla me parle, je respecte. C’est la même chose  avec la jeune  génération. Elle va respecter le footballeur qu’elle a vu jouer et qui a été un exemple pour elle. C’est pour cela que je cris sur tous les toits qu’à la tête de cette équipe, il faut mettre un ancien footballeur, il faut mettre quelqu’un qui pourra rassembler. Il y a des noms, je n’ai pas envie de les citer ici. Nous avons de la qualité, nous avons tellement d’anciens joueurs qui ont passé des diplômes.

Antonio Conceiçao est-il l’homme de la situation selon vous ?

Antonio Conceiçao est-il l’homme de la situation ? Je pense que non ! Je pense qu’il y a des footballeurs camerounais qui ont un palmarès, ils sont qualifiés, ils ont passé les diplômes, ils peuvent faire mieux que lui. Je n’ai pas envie de citer les gens comme Patrick Mboma, je n’ai pas envie de citer des gens comme Rigobert Song, des gens commes Mbouh Emile, Pagal, Makanaki Cyrille, il y a tellement de gens, tellement d’anciens footballeurs camerounais qui, à la tête de cette équipe peuvent faire beaucoup de choses. Mbouh Emile fait un travail énorme aux Etats-Unis. Ici en France, vous avez des garçons comme Patrick Mboma (même s’il est consultant), Rigobert Song, vous avez des footballeurs camerounais. Si on fait comme le Sénégal l’a fait, on peut avoir un très bon duo à la tête de cette équipe et qui va vraiment apporter quelque chose d’énorme à cette équipe nationale parce que les anciens footballeurs qui ont joué dans cette équipe nationale, qui connaissent le milieu, ils ont un message qu’ils peuvent faire passer à la jeune génération et je suis sûr que la jeune génération est prompte à accepter  quand elle sait que c’est un ancien footballeur. Je pense et je suis sûr et certain que ce qu’il faut faire, c’est mettre à la tête de cette équipe, un ancien lion qui peut apporter un message qui peut être différent.

Votre mot de fin

Je souhaite bon vent à cette nouvelle génération, bon vent à ces jeunes frères, je souhaite bon vent à Aboubakar Vincent qui aujourd’hui est capitaine même si je sais que Choupo et lui, ils peuvent s’entendre et faire de bonnes choses. Je reste persuadé qu’il y a moyen de faire de bonnes choses et on a l’équipe pour. Maintenant, espérons qu’ils peuvent se qualifier. Moi, je  souhaite plein de bonnes choses à toute cette nouvelle génération et aussi qu’à la tête de cette fédération, qu’on mette quelqu’un qui peut gérer le football camerounais. Vous savez, j’ai fait une vidéo où je soutiens la candidature de Samuel Eto’o parce que j’estime que c’est quelqu’un qui peut aujourd’hui nous apporter beaucoup, tant sur le plan professionnel pour le football camerounais que sur plein d’autres choses. Il a tout ce qu’il faut. Non seulement, je le soutiens mais aussi j’appelle à voter pour lui et je demande à tous mes anciens coéquipiers, à tous les anciens footballeurs de se réunir autour de la candidature de Samuel Eto’o pour changer le football camerounais.