Super Ligue Pro

Bénin – Super Ligue Pro : Ce qu’il faut retenir de la phase aller

Publié le : / Par

La phase aller de la Super Ligue Pro du Bénin s’est achevée ce mercredi à l’issue des matchs en retard de la première journée. A l’heure du bilan à mi-parcours, voici les données à retenir en attendant la phase retour.

Buffles solides leaders

Au terme de cette première partie de la saison, les Buffles du Borgou sont leaders avec 20 points. C’est trois de plus que le dauphin ESAE. Les Parakois ont notamment culminé le plus grand nombre de victoires dans cette phase aller soit 6 victoires remportées. C’est aussi le club qui a concédé moins de défaite (1) pour deux matchs nuls.

Malick Tongui, le meilleur artificier

Après 9 journées de Super Ligue Pro, Malick Tongui est l’attaquant qui a le plus contraint les gardiens de but adverses à aller chercher le ballon dans leurs filets. Le joueur de Béké FC a inscrit 8 buts en 9 matchs. Ce qui lui fait un ratio de buts de 0,88 par match. Derrière lui se trouve Faissal Bashir.

Déjà meilleur buteur de la phase zonale avec 17 réalisations sous les couleurs de ASOS, Faissal est en train de remettre ça du côté de ESAE. Arrivé au club avant le début de la Super Ligue Pro, l’attaquant virevoltant en est à 6 réalisations. Il compte le même nombre de buts que Roland Beakou des Buffles du Borgou, soit un de plus que Ishola Olaïtan d’Ayema.

Béké FC, la meilleure attaque

Ils sont troisièmes au classement mais ils détiennent la meilleure attaque de cette phase aller. Béké FC, c’est 14 buts marqués en 9 journées soit une moyenne de buts de 1,55 par match. C’est un but inscrit de plus que la deuxième meilleure attaque détenue par ESAE.

En 9 journées, ce sont 54 matchs qui ont été disputés sur l’ensemble de la phase aller de la Super Ligue Pro. Un total de 106 buts enregistré soit une moyenne de buts de 1,96 par match.