Bénin – Sierra Leone: Mohamed Buya Turay fait de troublantes révélations sur son absence

Bénin – Sierra Leone: Mohamed Buya Turay fait de troublantes révélations sur son absence

Publié le : / Par

Dans le cadre des éliminatoires de la CAN 2021, les Ecureuils du Bénin ont accueilli les Leone Stars de la Sierra Leone au Stade Charles de Gaulle de Porto-Novo. Mais avant cette rencontre qui a connu la défaite des visiteurs, les sierra-léonais sont venus au Bénin sans leur attaquant vedette Mohamed Buya Turay qui a dû déclarer forfait suite à une blessure. Quelques jours après ce forfait, le principal concerné a dévoilé les vraies raisons de son absence. Il s’agit d’une blessure certes, mais quel genre de de blessure ? Turay a fait de troublantes révélation sur son indisponibilité. Selon le joueur du club de Djurgarden IF dans le championnat suédois, sa blessure serait dû à la sorcellerie. 

« Je n’ai subi aucune blessure à l’orteil lorsque j’ai joué contre le Lesotho parce que personne ne m’a piétiné ou ne m’a donné des coups de pieds a commencé par déclarer l’attaquant de 24 ans sur BBC. Mais j’ai commencé à ressentir une douleur à l’orteil quand je suis rentré à l’hôtel où l’équipe a été campée le lendemain. La douleur a empiré lorsque nous sommes arrivés au terrain d’entrainement, je me suis étendu avec tout le pied et à la jambe, et j’ai alors décidé d’appeler certains des membres de ma famille qui m’ont emmené un médecin traditionnel. Le médecin traditionnel m’a dit que la cause de la blessure à l’orteil était parce que j’avais marché sur un objet spirituel dans le camp des Leone Stars, mis à ma place par une personne qui voulait que je contracte l’éléphantistiasis, détruisant ainsi ma carrière » a ajouté le meilleur buteur du championnat suédois. 

Pour terminer, il a laissé des indices sur la suite de sa carrière en sélection nationale. « Ce n’est pas facile pour moi. Pour le moment, je ne songe pas jouer ou non pour Leone Stars. Je penserai à mon avenir plus tard quand je mettrai dans mon dos ce qui est arrivé avec moi » conclut-il.