Bénin – Ecureuil U17 : l’avertissement des autorités aux tricheurs

Honni publiquement au Niger il y a de cela 2 ans, après avoir été épinglé sur la tricherie des âges de ses joueurs U17, le Bénin ne veut plus vivre une telle humiliation. Et pour lutter efficacement contre ce phénomène, c’est le ministère chargé des sports qui a pris ce combat à bras le corps. […]

Avatar de nassim67kouba Par 27/11/2020 - 18:23
Bénin – Ecureuil U17 : l’avertissement des autorités aux tricheurs

Honni publiquement au Niger il y a de cela 2 ans, après avoir été épinglé sur la tricherie des âges de ses joueurs U17, le Bénin ne veut plus vivre une telle humiliation. Et pour lutter efficacement contre ce phénomène, c’est le ministère chargé des sports qui a pris ce combat à bras le corps. C’est ainsi qu’en prélude au tournoi de l’UFOA B (U17) qualificatif pour la CAN U17 qui se joue au Maroc, une séance d’information, d’avertissement et d’engagement a été faite mercredi dernier au Saint Louis Stadium de Kraké.

Les Ecureuils U17 du Bénin se préparent activement pour faire face au tournoi de l’UFOA B qui va se jouer au Togo. Avant cette échéance qui pourrait permettre au Bénin de décrocher sa première qualification pour une CAN de la même catégorie, le ministère des sports, les membres de l’encadrement technique et les parents des joueurs (U17), ont tenu une séance de travail mercredi dernier pour dire ‘’plus jamais de tricherie au Bénin dans les catégories d’âge’’.

« …A l’ère du nouveau départ, le Bénin se veut être un modèle dans tous les secteurs… » a d’ailleurs lancé Joël Adjoh, Directeur des Compétitions de la Fédération Béninoise de Football à l’ouverture de la séance. Ses propos ont été appuyés par celui du sélectionneur des U17 Urbain Honfo. Pour le patron de l’encadrement technique, il est important désormais que le respect des âges au niveau de chaque catégorie soit véritablement effectif.

En reprenant la parole, Joël Adjoh, tout en souhaitant que tous les joueurs retenus soient aptes après les tests d’IRM prévus pour la semaine prochaine, a mis en garde les joueurs qui vont se faire épingler.  » Si vous n’êtes pas sûrs de l’âge de vos enfants, vous avez encore 48 heures pour réfléchir. Mais si vous avez la certitude qu’ils n’ont pas fait une dispense d’âge, prenez l’engagement et signer… » a-t-il précisé.

Pour terminer la séance, ce sont les parents qui ont salué cette initiative qui va contribuer largement au développement du sport roi dans notre pays. Afin de prouver leur bonne foi, un formulaire d’engagement parental a été signé par tous les parents, attestant sur l’honneur que leur enfant respecte rigoureusement l’âge exigé.

La guerre contre la tricherie sur les âges prend ainsi une autre tournure. Il faut rappeler qu’un premier test fait à Lomé au Togo, avait disqualifié plusieurs joueurs, à l’issue de la première sélection, ce qui a obligé le coach Honfo à reprendre tout le travail.

Nos recommandations: