Bénin: Annulation de la saison 2019-2020, les coachs se prononcent

Publié le : / Par

Après analyse de la situation sanitaire qui ne s’améliore toujours pas à cause du coronavirus, la Fédération Béninoise de Football (FBF), a décidé de l’annulation de la saison 2019-2020. Suspendus depuis mi-mars, les différents championnats ne vont pas reprendre pour le compte de cette saison. Faisant partie intégrante de ceux qui animent ces championnats, les coaches ont livré leur opinion au micro de Africa Foot United.

Ibrahim Aboudou (Coach Avrankou Omnisport (AO))

« C’est une décision irrévocable, vu la proportion que prend cette maladie dans notre pays. Mais je pense aussi que la FBF pourrait vite se décider plus tôt pour libérer la conscience des joueurs, puisqu’il y a une nouvelle saison à préparer. »

Coach Akouess Amidou (Ancien coach des Dragons FC de l’Ouémé)

« Pour l’annulation de la saison, je m’y attendais moi, parce que la fédé n’aura pas les moyens de pouvoir faire respecter les gestes barrières, ainsi que la prise en charge des équipes pour les préventions sanitaires avec tout ce que cela exige. Et avec ce long moment d’inactivité des joueurs il va falloir reprendre une préparation du genre présaison qui prendra au moins un mois, et voilà que nous serons attendu par la CAF pour la désignation de nos représentants aux compétitions africaines. Donc l’un dans l’autre, le temps jouera contre nous. La décision prise par la fédération est sage. Et constat fait, on verra que presque toutes les fédérations ont pris de pareilles résolutions. »

Lafiou Yessoufou (Coach Dragons FC de l’Ouémé)

« Le football, c’est ma source de plaisir, ma passion, c’est ma vie tout court. Et comme pour beaucoup d’autres professionnels, l’attente pour la reprise était devenue déjà trop longue et déjà trop ennuyante pour moi en tout cas sur le sort de la saison. C’est clair que les raisons sont bien valables et logiques mais l’excitation de vite reprendre la route des stades était au sommet de nos envies. »

Urbain Honfo (Coach Ayema FC)

« Dans un premier temps je pense que c’est une bonne décision, celle consistant à préserver la vie des joueurs, des entraîneurs et tous ceux qui interviennent dans le déroulement des matchs de championnat face à cette maladie qui prend de plus en plus d’ampleur dans notre pays. Pour cela il fallait arrêter définitivement le championnat pour épargner la vie des acteurs. Ceci dit de l’autre côté, je suis un peu peiné pour tous les acteurs (Ministère des Sports, FBF, les présidents de clubs, les entraîneurs et leurs Staff technique, les joueurs…) pour cette annulation parce que beaucoup d’efforts aussi bien matériels que financiers et même humains ont été consentis durant les 19 journées de championnat pour rien. C’est là toute ma désolation mais malheureusement on y est contraint parce que la pandémie ne prévient pas. »