Basketball – Éliminatoires Mondial Fiba 2019 : La participation de la Côte d’Ivoire incertaine

Basketball – Éliminatoires Mondial Fiba 2019 : La participation de la Côte d’Ivoire incertaine

Publié le : / Par

 

A en croire le  Président de la Fédération Ivoirienne de Basketball, Agui Mathieu,  la participation de la sélection ivoirienne de basketball messieurs à la dernière fenêtre des Eliminatoires de la Coupe du Monde de FIBA 2019, zone Afrique,   au mois de février prochain, est incertaine.  « Nous n’avons aucune visibilité quant à notre participation à cette dernière fenêtre,  pour la simple raison que nous devons encore des primes à nos joueurs qui ont participé à la fenêtre précédente  qui s’est disputée à Lagos, au Nigeria. Même si le Ministère nous autorise à participer à cette dernière fenêtre, le problème demeure puisque nous devons éponger les arriérés de primes », a expliqué Agui Mathieu, dans un entretien relayé par newsbasket-beafrika.com.

Cette tension de trésorerie est   également à l’origine de l’absence d’un club ivoirien  à la nouvelle compétition des clubs champions, la FIBA Africa Basketball League (FIBA ABL).  Une situation préoccupante pour les Eléphants du basketball qui ne sont qu’a trois victoires d’une qualification au mondial 2019.

Il faut pour la Côte d’Ivoire, trouver des ressources financières  nécessaires pour remédier à ce problème   au risque de freiner l’envie de cette génération qui veut offrir une nouvelle phase finale de la Coupe du monde à la Côte d’ivoire, après celle de 2010.

La prochaine et dernière fenêtre des Eliminatoires de la Coupe du Monde 2019  est prévue du 21 au 23 Février prochain au Sénégal. La Côte d’ivoire occupe la 4e  place du classement du groupe F dominé par le Nigeria déjà qualifié.  Le Sénégal pays hôte de cette manche,  la République centrafricaine, la Côte d’Ivoire, le Rwanda et le Mali sont les autres candidats de ce groupe qui espèrent  décrocher leur ticket pour la Chine. La Tunisie et l’Angola ont déjà obtenu leur qualification  dans le Groupe E.