Barrages Mondial 2022 : Un officiel de la CAF décède suite aux violences à l’issue du match Nigéria – Ghana

Les violences qui ont éclaté hier (mardi 29 mars 2022) à Abuja en marge du match des barrages qui a opposé le Nigéria au Ghana font état d’un mort.

Avatar de Trinité Singbo Par 30/03/2022 - 11:12
Barrages Mondial 2022 : Un officiel de la CAF décède suite aux violences à l’issue du match Nigéria – Ghana

Dr Joseph Kabungo, le médecin chargé du contrôle antidopage de la CAF est passé de vie à trépas après la manifestation du mécontentement des supporters nigérians, apprend on ce mercredi matin.

A Abuja hier, se jouait la manche retour des barrages du Mondial 2022 entre le Nigéria et le Ghana. Au terme de la rencontre, ce sont les Ghanéens qui se sont qualifiés malgré le match nul 1-1. Les Black Stars passent au bénéfice du but marqué à l’extérieur. La manche aller s’était soldée par un nul vierge de 0-0. Cette élimination n’étant du goût des supporters nigérians, en colère, ces derniers ont envahi la pelouse. C’était la débandade. Dans un premier temps, les premières informations ont révélé que tous les officiels ainsi que les joueurs étaient en sécurité. Visiblement, ce n’était pas le cas, puisqu’il y a eu un décès, celui du Dr Joseph Kabungo. Toutefois, les circonstances de son décès restent à déterminer.

LIRE AUSSI:   Les Algériens aujourd'hui devant le siège de la Fifa à Zurich : la pression des supporters des fennecs sur Gianni Infantino maintenue
Avatar de Trinité Singbo
Trinité Singbo est un rédacteur web béninois qui travaille depuis 2019 pour africafootunited.com. Scénariste et réalisateur de formation, il a suivi également des formations en journalisme. Il est passionné du sport en général. Son club de cœur au Bénin est Dragons FC de l'Ouémé.
Nos recommandations: