Barrages Mondial 2022 : La FIFA sanctionne plusieurs nations africaines 

Après les recours de plusieurs pays africains suite aux matchs des barrages zone Afrique de la Coupe du Monde 2022, la FIFA a frappé. La Commission de Discipline de l’instance mondiale du football a prononcé ce lundi une série de sanctions à l’encontre de certaines nations africaines.

Avatar de Jules S. Tovodounon Par 03/05/2022 - 09:08
Barrages Mondial 2022 : La FIFA sanctionne plusieurs nations africaines 

Après le verdict, l’Egypte s’est vue infliger une amende de 6 000 francs suisses en raison du comportement de ses joueurs à l’aller de la double confrontation contre le Sénégal. L’Algérie, championne d’Afrique 2019, écope d’une amende de 3000 francs suisses. Ceci, en raison du comportement de ses supporters à Blida face au Cameroun. Il s’agit notamment de « jets de projectiles et utilisation de feux d’artifice ».

Cependant, les Fennecs sont dans l’attente d’une autre décision. Il s’agit de celle de la Commission d’arbitrage. Cet organe a été saisi par l’Algérie suite à « l’arbitrage scandaleux » de Bakary Gassama selon la Fédération algérienne. Une réponse est donc encore attendue.

Le Sénégal n’est pas aussi épargné

Le Sénégal, en plus d’un match à huis clos, le pays des champions d’Afrique en titre se tape une amende de 175 000 francs suisses. Ceci, pour « non-application des règles de sécurité existantes et absence de maintien de l’ordre dans le stade, envahissement du terrain, jet de projectiles, allumage de feux d’artifice, utilisation de pointeurs laser et utilisation d’objets destinés à transmettre un message non approprié à un événement sportif (bannière offensante) ». C’est la conséquence de l’attitude hostile du public lors du match retour contre l’Egypte au Stade Abdoulaye Wade de Diamniadio qui a permis aux Lions de se qualifier pour le Mondial au Qatar.

Huis clos et amende pour le Nigéria et la RDC aussi

Eliminé de la course au Mondial 2022 par le Ghana, le Nigéria doit faire face maintenant aux sanctions de la FIFA. C’est la conséquence de l’envahissement du terrain, entraînant le décès d’un officiel de la Confédération Africaine de Football. Le Nigéria prend donc un match à huis clos plus une amende de 150 000 francs suisses. La RD Congo pour « jets d’objets, envahissement du terrain, manquement au maintien de l’ordre dans le stade et à la bonne organisation du match » face au Maroc, écope des matchs de suspension. Les Léopards doivent aussi s’acquitter d’une amende de 125 000 francs suisses en raison du comportement de leurs supporters à l’aller et au retour du match contre le Maroc.

LIRE AUSSI:   Mondial 2022 / Algérie -Cameroun : La nouvelle date du verdict connue ? 

Parlant des Lions de l’Atlas du Maroc, la FIFA a prononcé une amende de 30 000 francs suisses pour « jets de projectiles, utilisation de feux d’artifice et escaliers bloqués » au match retour face à la RDC.

Avatar de Jules S. Tovodounon
Je suis Jules Sessiwèdé Tovodounon, journaliste reporter sportif béninois spécialiste des questions du football à Africa Foot United. Je suis aussi passionné du basketball, du tennis et du handball.
Nos recommandations: