Avant la finale de la coupe arabe : Calme et détermination chez les jeunes fennecs

Avant la finale de la coupe arabe : Calme et détermination chez les jeunes fennecs

Publié le : / Par

Se comportant comme de véritables professionnels, les joueurs de Mohamed Lacete préparent comme il se doit cette finale, qu’ils ne veulent pas rater.

Après un repos bien mérité et une bonne récupération avec des largesses du staff technique, les coéquipiers du capitaine Bendriss ont repris lundi soir le terrain de l’entraînement. Ils ont montré comme à leur habitude, beaucoup d’entrain et d’engagement dans l’effort. La décision des organisateurs de  délocaliser d’abord la finale du Cairo Stadium au stade de la Défense aérienne puis d’avancer l’heure du coup d’envoi de 19h00 à 17h00 (soit de 18h00 à 16h00 heure algérienne), n’a pas perturbé les jeunes fennecs.

La détermination à aller au bout de cette entreprise est plus que jamais présente. Une fois l’euphorie de la qualification à la finale passée, les protégés de Mohamed Lacete se sont entraînés dans le calme et la sérénité. Selon le sélectionneur algérien, repris par le site internet de la FAF, « Ils ont fait preuve de beaucoup de concentration et surtout de détermination car ils savent qu’ils ne sont qu’à une rencontre de la consécration ».

Quelques heures avant cette séance d’entraînement, le sélectionneur national Mohamed Lacete, qui était  accompagné du joueur Mohamed Rafik Omar, a déclaré lors de la traditionnelle conférence d’avant-match que : « C’est une rencontre entre frères qui sera très disputée. L’Arabie Saoudite est une coriace équipe qui a éliminé l’Egypte, un des favoris de l’épreuve. C’est une formation très technique qui a beaucoup de caractère, je suis d’ailleurs sous le charme de la force mentale qu’elle a présenté dans ce tournoi ». Il a conclu en estimant : « Il n y a pas d’enjeu dans cette finale. Il n’y aura ni un vainqueur ni un vaincu, tout le monde sortira gagnant de ce tournoi car chacun de nous aura disputé le maximum de match ». Ce n’était apparemment pas l’avis du jeune sociétaire de l’Académie FAF, Mohamed Rafik Omar, le héros de la demi-finale face à la Tunisie, qui a déclaré : « C’est une finale entre deux grosses équipes. Toute notre force est concentrée sur ce match qu’on espère gagner et remporter ainsi le trophée ».