ATTRIBUTION DE LA  CAN 2019 A L’EGYPTE :   L’AFRIQUE DU SUD DÉNONCE  L’INJUSTICE DE LA  CAF

ATTRIBUTION DE LA CAN 2019 A L’EGYPTE : L’AFRIQUE DU SUD DÉNONCE L’INJUSTICE DE LA CAF

Publié le : / Par
 La CAF aurait fait son choix à l’avance sans tenir compte du dossier de l’Afrique du sud, d’où cette déclaration du numéro deux de sa fédération de football à une radio de Johannesburg dans laquelle, il a dénoncé l’attribution à l’Egypte de l’organisation de la Coupe d’Afrique des nations 2019 (CAN-2019) comme une décision « politique ». Pour Russel Paul, « techniquement, il n’y a pas de meilleur pays en Afrique que l’Afrique du Sud pour accueillir la Coupe d’Afrique des nations ». Ce responsable a pris le soin de soligner: « Nous n’avons pas de problème avec l’Egypte mais avec la façon dont le processus (d’attribution) s’est déroulé ».

En effet, le patron de la Confédération africaine de football, Ahmad Ahmad, qui devait annoncer mercredi le nom du pays  choisi pour accueillir la CAN 2019, a surpris tout son monde en avançant à mardi l’opération.

Il a en effet révélé que l’Egypte avait été préférée à l’Afrique du Sud pour accueillir la CAN-2019 (15 juin-13 juillet). Cet agissement de la CAF, n’a donc pas permis à l’Afrique du Sud de présenter son dossier, d’où cette victoire écrasante  de l’Egypte (16 membres à 1). Pourquoi le président et les membres du comité exécutif de la CAF ont avancé de vingt-quatre heures le programme initial, sans en informer la partie  sud-africaine.

Dans sa déclaration à la presse mardi, le président de la CAF, n’a à aucun moment évoqué les raisons justifiant la décision d’avancer le vote, se contentant de dire que les deux candidats disposaient de bonnes infrastructures mais assuré que l’Egypte devançait son rival en termes de « soutien politique » de son gouvernement. Si le vice-président de la fédération sud-africaine dit vrai, et nous n’avons aucune raison d’en douter, la CAF aura commis un acte répréhensible grave et injustifiable. Affaire à suivre!