Athlétisme – Kenya : Le meurtre d’Agnes Tirop lève enfin le voile sur la souffrance des athlètes

Le meurtre en octobre dernier de la médaillée d’or des Championnats du monde de cross-country 2015, Agnes Tirop, lève le voile sur la souffrance des athlètes kényans. Un monde jugé sombre, où la violence sexiste est truffée de discrimination et d’abus sexuels de la part d’entraîneurs, qui ne sont en grande partie pas dénoncés depuis […]

Avatar de Honoré Lemou Par 25/12/2021 - 13:41
Athlétisme – Kenya : Le meurtre d’Agnes Tirop lève enfin le voile sur la souffrance des athlètes

Le meurtre en octobre dernier de la médaillée d’or des Championnats du monde de cross-country 2015, Agnes Tirop, lève le voile sur la souffrance des athlètes kényans. Un monde jugé sombre, où la violence sexiste est truffée de discrimination et d’abus sexuels de la part d’entraîneurs, qui ne sont en grande partie pas dénoncés depuis des décennies.

L’athlétisme est sans aucun doute le sport le plus titré au Kenya, au niveau mondial, avec de nombreuses médailles remportées aux Jeux olympiques, aux Championnats du monde, aux Jeux du Commonwealth, entre autres compétitions. En effet, au cours des tournées de Athletics Kenya (AK) dans les 14 régions, des informations inédites sur les relations forcées et intimes entre les athlètes féminines et leurs gestionnaires sont revenues plusieurs fois.

Cependant, 2 921 participants dont 1 916 athlètes masculins et 736 athlètes féminins ont pris part à ces forums de AK. Ces forums auxquels ont participé 269 entraîneurs et autres intervenants, ont vu 2 254 questionnaires remplis avec 332 formulaires de suggestion également remplis avec les données bien sécurisées en raison de la sensibilité des questions.

LIRE AUSSI:   Espagne : Le père de Lionel Messi espère le retour de son fils à Barcelone
Nos recommandations: