Ukraine Antidopage

Athlétisme : Deux responsables contraints au départ de la tête de l’agence antidopage ukrainienne

Publié le : / Par

Deux responsables de l’agence antidopage ukrainienne ont été poussés à quitter leurs postes ce mercredi 27 octobre. Leur départ intervient au lendemain d’un rapport rendu officiel par l’Agence Mondiale Antidopage (AMA). Ledit rapport accable l’agence antidopage ukrainienne.

Selon un rapport de l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), publié le mardi 26 octobre, l’agence antidopage de l’Ukraine aurait violé des dispositions internationales en vigueur relatives au contrôle antidopage. L’AMA accuse notamment l’agence antidopage ukrainienne d’avoir, depuis 2012, prévenu à l’avance des sportifs de contrôles aléatoires hors compétition, à l’issue d’une enquête ouverte en 2019.

Suite à ces accusations graves, deux responsables de l’agence antidopage ukrainienne ont été poussés à la porte par le gouvernement ukrainien. Il s’agit de son directeur Ivan Kourlichtchouk et de son adjoint Iaroslav Kroutchek.

Le ministère des Sports de l’Ukraine a laissé entendre dans un communiqué que l’agence antidopage de l’Ukraine (ONAD) a violé les standards de tests internationaux. « Nous ne permettons à personne de violer les règles antidopage », a-t-il martelé.

Selon l’Agence Mondiale Antidopage (AMA), c’est en raison de ces faits graves que vingt sportifs, dont trois Ukrainiens, ont été interdits de participer aux Jeux olympiques de Tokyo. Ceci pour ne pas s’être pas conformé aux règles de contrôle antidopage hors compétition.