Athlétisme – Carnet Noir : Agnès Jebet Tirop morte poignardée

Athlétisme – Carnet Noir : Agnès Jebet Tirop morte poignardée

Publié le : / Par

L’Athlétisme mondial est en deuil. Agnès Jebet Tirop n’est plus. La Kényane médaillée de bronze du 5000 m féminin aux derniers Jeux Olympique de Tokyo a été retrouvée morte, poignardée à son domicile à Iten au Kénya.

L’on ne verra plus jamais les foulées de Agnès Jebet Tirop sur les pistes d’Athlétisme. Elle a été retrouvée morte dans sa maison qui se situe dans le comté d’Elgeyo Marakwet, nous informe The Sun. D’après le média Britannique, elle a été poignardée. Elle a reçu un coup de couteau dans l’abdomen qui lui a été fatal. L’information est confirmée par Barnaba Korir, président de l’athlétisme Kényan dans la région de Nairobi. précise la même source.

Le décès de la jeune médaillée de bronze de Tokyo 2020, intervient deux mois seulement après sa performance remarquable en terre nippone. Agnès Jebet Tirop était âgée de 25 ans.