Arbitrage/Futuro 3 : Plus d’une soixantaine d’instructeurs d’arbitres avancés de l’Afrique francophone formés à Lomé

Arbitrage/Futuro 3 : Plus d’une soixantaine d’instructeurs d’arbitres avancés de l’Afrique francophone formés à Lomé

Publié le : / Par
 
Démarrée le 5 Août dernier, la formation des instructeurs d’arbitres avancées de l’Afrique francophone Futuro 3, s’est achevée le vendredi 9 Août à Lomé, avec une satisfaction totale de la part des acteurs. Au total une soixantaine d’instructeurs d’arbitres venus de 27 pays d’Afrique francophone ont pris part à cette formation qui a duré 5 jours dans la capitale togolaise. Après les travaux de salle où il était question d’analyser et de décrypter les vidéos et  les lois de jeu, les instructeurs ont été également sur le terrain pour les séances théoriques avec des exercices de simulation de matchs.
 
 
« On vient de terminer la formation Futuro 3 pour les avancés et durant les 5 jours, c’était des séances de travail intense. Les instructeurs que la FIFA nous a envoyé, sortent fraîchement de la coupe du monde et ils nous ont transmis les nouveaux concepts des lois de jeu. Et maintenant c’est à nous de transmettre cette formation sur nos arbitres pour que nos arbitres les appliquent dans nos championnats pour permettre à notre football d’évoluer » a déclaré Sedro Kossi, président de l’Anafoot et l’un des instructeurs d’arbitres du Togo.
 
Prenant part à la cérémonie de clôture de cette formation, le président de la FTF Guy Akpovy n’a pas manqué l’occasion d’exprimer toute sa satisfaction et sa gratitude à la FIFA qui a donné le privilège au Togo d’abriter cet événement :
« Je suis très heureux parce que nous venons de finir le Futuro 3 pour les débutants et les avancés. Il me reste qu’à dire un grand merci à la FIFA pour la confiance placée en nous en acceptant que nous organisons ce cours Futuro 3. C’est une fierté pour nous les togolais d’avoir accueilli les 27 pays de l’Afrique francophone ici pour ce cours. Je reste persuadé qu’ils vont transmettre fidèlement les connaissances qu’ils ont reçu ici. Nous avons besoin des arbitres compétents et sincèrement, mon dernier mot c’est un grand merci particulièrement au chef de l’état et à la FIFA qui nous ont accompagné tout au long de cette formation. » a t-il déclaré avant de lancer un appel vibrant à l’endroit des arbitres togolais : « Je crois que les instructeurs d’arbitres togolais qui ont reçu cette formation doivent savoir que la fédération a une pensée très forte à l’endroit de l’arbitrage togolais, surtout lors de nos divers championnats qui vont reprendre incessamment. » a t-il ajouté.
 
 
À noter que cette formation des instructeurs d’arbitres Futuro 3 est une initiative de la FIFA en collaboration avec la FTF et son department des arbitres dirigé par Madame Addablah Hogban Kayi, instructrice FIFA.