Après l’incident de Banjul : Patrice Neveu craint pour ses Panthères

Après l’incident de Banjul : Patrice Neveu craint pour ses Panthères

Publié le : / Par

L’incident de la délégation gabonais bloquée à l’aéroport de Banjul continue de faire couler beaucoup d’encre et de salive. Après le président de la fédération gabonaise de football, c’est le tour du sélectionneur des Panthères Patrice Neveu d’en tirer les conséquences. Interrogé par Canal+, le technicien français du Gabon a été clair dans ses propos. 

En dehors de la défaite qui peut être due à l’incident de la veille, Patrice Neveu craint que des joueurs ne soient plus libérés par leur club lors des prochains matchs internationaux. Il a cité le cas de la star des Gunners dont les responsables de club ont appelé lorsque l’image a fait le tour des réseaux sociaux. Selon le sélectionneur, les dirigeants d’Arsenal ayant vu les joueurs gabonais dont Pierre-Emerick Aubameyang passé la nuit de dimanche à lundi, endormis à même le sol à l’aéroport ont appelé leur joueur suite à cet incident pour lequel la CAF a été saisi par les autorités gabonaises pour les éliminatoires de la CAN 2022. L’épisode ne passera pas inaperçu surtout pour les dirigeants d’Arsenal, dont Aubameyang est le joueur phare et l’un des mieux payés. 

Le sélectionneur des Panthères, Patrice Neveu craint de voir les Gunners ne plus accepter de libérer l’attaquant gabonais alors qu’il reste encore deux journées à jouer dans les éliminatoires. « La résultante de ce qui s’est passé avant le match va entraîner de gros problèmes à la sélection gabonaise si la CAF ne prend pas une position ferme. Parce qu’il faut savoir que, bien évidemment, Arsenal a appelé Aubameyang. En le voyant dans ces conditions-là, c’est terminé, ils ne le libéreront plus », a expliqué Neveu à Canal+ qui n’exclut pas que d’autres joueurs se retrouvent dans le même cas.

Patrice Neveu a lancé un appel aux autorités politico-administratives pour que les joueurs qui évoluent au haut niveau aient un minimum de confort quand ils viennent en sélection.