Après la victoire en finale de la coupe arabe FIFA 2021 : Le nouvel état d’esprit du joueur algérien

Avec des joueurs, qui n’avaient jamais joué ensemble avant cette compétition, Madjid Bougherra a monté une équipe avec un tempérament nouveau. Vu les qualités des joueurs retenus par le sélectionneur, les Algériens savaient que cette équipe allait réaliser un bon parcours dans ce tournoi, mais peu nombreux étaient ceux, qui misaient sur une victoire finale. […]

Avatar de Merzak Tigrine Par 19/12/2021 - 11:37
Après la victoire en finale de la coupe arabe FIFA 2021 : Le nouvel état d’esprit du joueur algérien 18 December 2021, Qatar, Al Khor: Algeria's Sofiane Bendebka (R) and Tunisia's Seifeddine Jaziri battle for the ball during the FIFA Arab Cup final soccer match between Tunisia and Algeria at Al Bayt Stadium. Photo: Mahmoud Hefnawy/dpa - Photo by Icon sport - Doha (Qatar)

Avec des joueurs, qui n’avaient jamais joué ensemble avant cette compétition, Madjid Bougherra a monté une équipe avec un tempérament nouveau.

Vu les qualités des joueurs retenus par le sélectionneur, les Algériens savaient que cette équipe allait réaliser un bon parcours dans ce tournoi, mais peu nombreux étaient ceux, qui misaient sur une victoire finale. En effet, la présence de certains pays avec leurs sélections A, ou légèrement amoindries, à l’image de l’Egypte, de la Tunisie et du Qatar, alors que l’Algérie se présentait avec six joueurs de l’équipe A, n’étaient pas des facteurs favorables au team de Madjid Bougherra. Il n’en demeure pas moins que cet amalgame de joueurs avait un état d’esprit de gagneurs, une qualité qui faisait défaut jusque-là aux joueurs algériens avant l’arrivée de Djamel Belmadi à la tête de la sélection A. En effet, la sélection algérienne, qui se faisait balloter par le premier venu, s’est radicalement transformée. Cet état d’esprit de gagneur s’est propagé parmi tous les joueurs algériens, qui croient désormais, qu’ils peuvent rivaliser avec les meilleurs. Les résultats des coéquipiers de Riyad Mahrez, qui ont remporté la coupe d’Afrique des Nations en Égypte et leur série d’invincibilité (33 matches sans défaite), ont provoqué une véritable prise de conscience chez le joueur algérien. Quel que soit l’adversaire, il joue pour la gagne.  Cet état d’esprit a permis l’éclosion d’un grand nombre de joueurs locaux, qui ne croyaient plus qu’ils pouvaient se frayer une place en sélection A. Ils étaient nombreux à penser que seuls les joueurs professionnels évoluant à l’étranger pouvaient y prétendre. Mais, Djamel Belmadi a changé les choses en donnant leurs chances à tous les joueurs talentueux. Cette sélection A’ en est la meilleure preuve.

LIRE AUSSI:   Mali - Ligue 1 (J24) : L’AS Bakaridjan vise la tête du championnat

joueur algérien

Avatar de Merzak Tigrine
Juriste de formation (licence en droit) et études en interprétariat (français-allemand-arabe). Journaliste (27 ans) au quotidien algérien Liberté. Couverture de trois jeux olympiques (Atlanta 1996, Athènes 2004 et Pékin 2008), et championnat du monde d'athlétisme (Edmonton 2001), jeux africains Harare 1995.
Nos recommandations: