Annulation de la CAN féminine: L’amertume de la Commission Football féminin de la Fégafoot

La Confédération Africaine de Football (CAF) a récemment décidé d’annuler et non de reporter la Coupe d’Afrique des Nations féminine. Une décision qui engendre des frustrations au sein de la famille du football féminin gabonais, selon Léocadie Ntsame et Raïssa Laure Medza.    Le Président Ahmad Ahmad et son comité exécutif ont annulé la CAN […]

Avatar de nassim67kouba Par 06/07/2020 - 13:26
Annulation de la CAN féminine: L’amertume de la Commission Football féminin de la Fégafoot
La Confédération Africaine de Football (CAF) a récemment décidé d’annuler et non de reporter la Coupe d’Afrique des Nations féminine. Une décision qui engendre des frustrations au sein de la famille du football féminin gabonais, selon Léocadie Ntsame et Raïssa Laure Medza. 
 
Le Président Ahmad Ahmad et son comité exécutif ont annulé la CAN féminine au grand désarroi des acteurs de ce sport qui estiment avoir été, une fois de plus, sous côté dans les prises de décisions. La promotion du football féminin passe par l’organisation de cette compétition phare et au Gabon la nouvelle est mal perçue par Léocadie Ntsame et Raïssa Laure Medza. Les responsables de ce département à la Fédération Gabonaise de Football (FEGAFOOT) ont exprimé toute leur amertume vis-à-vis de cette de décision de l’instance du football africain qu’elles jugent  » misogyne et discriminatoire « .
 
« Une décision surprenante, misogyne prise par des masochistes. Je pense que cette décision va à contre-courant par rapport à l’esprit de la promotion du football féminin qui est celui de la FIFA. Il est vrai que la covid19 est venue bouleverser tous les programmes, mais nous n’attendions pas que la CAF aille jusqu’à l’annulation de notre compétition phare qui est la CAN féminine. Tous nous attendions des nouvelles dates comme ce qui a été fait chez les masculins, mais grande été la surprise de la décision d’annuler purement et simplement cette compétition », a déclaré Léocadie Ntsame, présidente de la Commission Football féminin à la Fégafoot au journal local Gabon All Sport. 
 
Ces expressions sans langue de bois sont bien suivies par la chargée de la Communication de la Commission qui s’interroge sur plusieurs points. 
 
« Messieurs, vit-on dans deux mondes? La Covid-19 est donc féminine et les hommes sont sains? Personne parmi vous n’a pensé ne serait-ce qu’à un équilibre? », se demande Raïssa Laure Medza avant de dénoncer, avec la dernière rigueur, cette décision de la CAF. 
 
« Les joueuses sont plaisantes sur le terrain et notre football féminin africain n’est pas alarmant. Cette décision d’annuler la CAN féminine 2020 est masochiste, misogyne et digne d’un coup d’État footballistique. Le football féminin mérite pour sa défense que des femmes soient à la table des décisions », a-t-elle déclaré.
 
Les deux dirigeantes du football féminin au Gabon espère tout de même que la CAF revienne sur sa décision avec une nouvelle reprogrammation mais salue l’idée de la création d’une league africaine des champions pour les Dames. 
 
« Les commissions de football féminin des fédérations devraient faire appel, les footballeuses devraient se mobiliser pour contester cette décision misogyne et discriminatoire. J’espère sincèrement qu’ils reviendront sur cette décision lourde de conséquences pour le football féminin africain en général », souhaite la présidente de la commission du football féminin.
LIRE AUSSI:   CAN féminine 2022 - Nigéria : Le sélectionneur Randy Waldrum réagit au tirage au sort
Nos recommandations: