Angleterre – PL (Chelsea 0-1 M. City) : Tuchel paye cher de sa méthode osée

Chelsea a connu son premier coup d’arrêt en Premier League cette saison à domicile ce samedi 25 septembre 2021. Une défaite 1-0 concédée face à Manchester City. Au-delà du résultat, c’est aussi la méthode Thomas Tuchel qui a posé problème. S’il y a des « jours avec » et des « jours sans », Thomas […]

Avatar de Jules S. Tovodounon Par 26/09/2021 - 00:00
Angleterre – PL (Chelsea 0-1 M. City) : Tuchel paye cher de sa méthode osée Thomas Tuchel - crédit photo : icon sport

Chelsea a connu son premier coup d’arrêt en Premier League cette saison à domicile ce samedi 25 septembre 2021. Une défaite 1-0 concédée face à Manchester City. Au-delà du résultat, c’est aussi la méthode Thomas Tuchel qui a posé problème.

S’il y a des « jours avec » et des « jours sans », Thomas Tuchel est bien tombé dans un jour sans grandes inspirations ce samedi face à Manchester City. Face à un adversaire assoiffé de revanche, l’Allemand a décidé de reconduire une méthode qui lui avait marché lors de la finale de la Ligue des Champions. Sauf que, cette fois-ci, il a changé un peu les choses.

Du 3-4-2-1 au 3-5-2

Pour surprendre Manchester City, le technicien allemand a préféré laisser la balle à l’adversaire et procéder par contre, en misant sur la pointe de vitesse de ses attaquants. Mais cette fois-ci, il change de système. Du 3-4-2-1 utilisé en finale de C1, il passe au 3-5-2 en sortant du 11 entrant Ben Chilwell, Kai Havertz, Mason Mount et Thiago Silva (touché).

Tuchel intègre alors dans son nouveau schéma tactique Andreas Christensen, Mateo Kovacic, Marcos Alonso avec un duo d’attaque Romelu Lukaku – Timo Werner. Si ça a fière allure sur papier, c’est dans l’animation que tout a échoué. Et l’ancien entraîneur du Paris Saint-Germain n’a pas hésité à faire son mea culpa. « Nous avons ajusté notre système à un double six, nous pensions que cela pourrait nous aider, mais ensuite nous avons encaissé un but sur un coup de pied arrêté. Même si nous voulions faire de longs ballons à Romelu, ce n’était pas assez précis. Je n’ai pas senti que nous y croyions à 100% », a-t-il reconnu.

LIRE AUSSI:   Mercato - Manchester United : Une dizaine de joueurs sur le départ

Des choix qui posent problème

Si Thomas Tuchel a presque tout bien fait jusque-là, il s’est planté sur ce choc face à Manchester City. « Jorginho a eu des problèmes, Thiago ne peut pas commencer. C’est peut-être de ma faute, je n’ai pas fait les meilleurs choix aujourd’hui », avoue le patron du staff technique des Blues qui reconnaît un problème d’adaptation de son effectif.

« Nous pouvons débattre sans fin et nous n’aurons jamais les réponses. Nous avons opté pour le 5-3-2. Je ne pense pas que ce soit une question de structure contre City, c’est une question d’espaces et d’adaptation aux espaces de l’adversaire », a-t-il poursuivi. En clair, Tuchel a osé dans ses choix qui l’ont finalement rattrapé. Dans l’animation du jeu, Chelsea n’a jamais su s’en sortir.

Face au pressing très haut des Citizens, les Blues n’ont eu d’autres choix que d’évoluer dans leurs 20 derniers mètres. Conséquence, les attaquants ont touché très peu de ballons. « Lorsque nous avons atteint Romelu, l’attaque était déjà à moitié terminée car il n’y avait pas assez de monde, pas assez de confiance et de connexion. C’était donc un problème d’équipe, pas un problème individuel », a fait comprendre Tuchel.

Des choix, Thomas Tuchel devra encore en faire mercredi prochain face à la Juventus en Ligue des Champions. Même si l’adversaire est loin de sa forme habituelle, Chelsea aura besoin d’un bon résultat pour ne pas sombrer après ce faux pas face à Manchester City.

Avatar de Jules S. Tovodounon
Je suis Jules Sessiwèdé Tovodounon, journaliste reporter sportif béninois spécialiste des questions du football à Africa Foot United. Je suis aussi passionné du basketball, du tennis et du handball.
Nos recommandations: