Boris Johnson

Angleterre : Des interdictions de stade en vue pour les auteurs de racisme

Publié le : / Par

Le gouvernement britannique veut sévir avec la dernière rigueur contre les différents actes de racisme dans les différents stades. Boris Johnson, premier ministre du Royaume Uni, entend prendre des mesures d’interdictions au stade pour les personnes qui se rendraient coupables de tels actes.

Boris Johnson se dresse désormais contre le racisme en Angleterre. Et ceci, après les nombreuses insultes racistes reçues par des joueurs des Three Lions après la défaite en finale de l’Euro 2020. Un comportement que le premier ministre dénonce et qu’il l’amène à penser à des mesures d’interdictions pour les auteurs.

« Je condamne très fermement les déferlements racistes auxquels nous avons assisté dimanche soir. Et donc, ce que nous faisons aujourd’hui, c’est prendre des mesures pratiques pour assurer que le régime d’interdiction (de stade) de football soit modifié, de sorte que si vous êtes coupable d’injures racistes en ligne envers des footballeurs, vous ne pourrez pas vous rendre au match. Pas de mais, pas d’exemptions et pas d’excuses ! », a-t-il déclaré.

Boris Johnson poursuit sa lutte plus rien et s’attaque également aux réseaux sociaux qui favorisent de tels actes. Il a également tenu une réunion avec les principaux responsables à cet effet.

« Nous avons maintenant l’opportunité de demander des comptes à ces entreprises. Si elles ne retirent pas la haine et le racisme de leurs plateformes, elles risquent des amendes allant jusqu’à 10% de leurs revenus mondiaux », a martelé le dirigeant.