ZURICH :SIDY DIALLO AND CO S’EN SORTENT BIEN !

Publié le : / Par

 

Les dissidents du G42 qui contestaient son autorité et réclamaient sa démission après l’élimination de la Côte d’ivoire au Mondial 2018, viennent d’essuyer un sacré revers. Car, ni lui, Sidy Diallo, actuel président de la Fédération Ivoirienne de Football, ni son bureau exécutif ne rendra le tablier.

C’est cette décision qui ressort de la table ronde de Zurich et elle plaide en la faveur du « Soldat Diallo ». A l’issue de l’exposé de l’argumentaire des deux parties, la FIFA a recommandé aux uns et aux autres de se conformer aux textes de la FIF et à ses textes en tant que faîtière du football. Dans le résumé de ses conclusions, la FIFA a appelé le Président Augustin Sidy Diallo et son Comité Exécutif à poursuivre leur travail et souhaité que tout soit mis en œuvre pour « surmonter les difficultés afin de préserver les intérêts du football ivoirien ».

A noter que M. Jacques Anouma, ancien Président de la FIF, invité à cette rencontre en qualité de Médiateur de la FIFA et de la CAF pour l’Afrique, a été récusé par la délégation de la FIF. Il n’a donc pas assisté à l’exposé des dirigeants fédéraux et à la séance du résumé des conclusions de la FIFA.