VIOLENCES : LE BUS DE CITY ATTAQUÉ

Publié le : / Par

000 13P4KC.jpg VIOLENCES : LE BUS DE CITY ATTAQUÉ

 le bus de Manchester City endommagé par des projectiles 

 

Le bus transportant les joueurs de Manchester City a été visé par des jets de bouteilles à son arrivée au stade d’Anfield où City venait affronter Liverpool, mercredi en quart de finale de la Ligue des champions, a constaté un photographe de l’AFP. 

Des centaines de supporters des « Reds » ont accueilli le bus des « Citizens » dans les petites rues entourant le stade, fumigènes à l’appui, une heure environ avant le coup d’envoi. 

Certains fans ont lancé des bouteilles et des cannettes sur le bus, endommageant des vitres du véhicule. Le véhicule était pourtant encadré par une escorte policière, à pieds, à cheval et à moto. 

Selon plusieurs médias britanniques, le club a fait venir un nouveau bus pour le retour vers Manchester plus tard dans la soirée. 

« Nous ne nous attendions pas à ça après ce qui s’est passé la saison dernière à Dortmund (attentat à la bombe contre le bus de Dortmund, ndlr). Je sais que ce n’est pas Liverpool », a réagi Pep Guardiola au micro de BT Sport avant le match. 

A l’issue de la rencontre perdue 3-0 par les « Citizens », le technicien catalan n’a pas caché son mécontentement, expliquant toutefois que l’incident n’avait pas perturbé ses joueurs. 

« Hier, vous (les journalistes) m’avez expliqué que cela allait se produire et cela s’est produit. Normalement, lorsque la police sait que cela va se passer, elle doit essayer d’éviter que cela se produise », a-t-il dit. 

« Je ne m’attendais pas à ça du côté de Liverpool. (…) On vient ici pour jouer au football, c’est du sport et je ne comprends pas ce genre de situation », a continué le Catalan. 

« Le bus est détruit. Je ne m’attendais pas à ça de la part de Liverpool, qu’un club aussi prestigieux fasse ce genre de choses. Bien sûr, ce n’est pas Liverpool, ce sont les gens, mais j’espère que ça ne se reproduira pas », a-t-il conclu. 

Excuses de Liverpool

Avant la rencontre, son homologue Jürgen Klopp avait lui aussi fait part de sa déception. 

« Je ne comprends pas. On a tout fait pour éviter ce genre de situation. De la part du Liverpool FC, je m’excuse », a regretté l’entraîneur des Reds. 

Le club s’est excusé lui-même quelques minutes plus tard, « condamnant dans les termes les plus forts les scènes » d’avant-match. 

« Nous nous excusons sans réserve envers Pep Guardiola, ses joueurs, son staff et les dirigeants impliqués dans l’incident », a écrit Liverpool dans un communiqué. 

« Le comportement d’un certain nombre de personnes était totalement inacceptable et le club coopérera pleinement avec les autorités pour identifier les responsables. La priorité est maintenant d’établir les faits et d’offrir à Manchester City tout le soutien nécessaire », a conclu le club. 

 


© Agence France-Presse