Après la Ligue des Champions, le Wydad Casablanca s’offre la supercoupe d’Afrique. Les marocains ont battu le Tout Puissant Mazembé (1-0) au Complexe Mohamed V cet après-midi.

SUPERCOUPE 2018 : WYDAD, LE TOUT PUISSANT !

Publié le : / Par

 

Par : Moya Dia

 

Retrouvailles entre deux mastodontes du continent le Wydad Athletic Club et le Tout Puissant Mazembé en Supercoupe d’Afrique. Une revanche en l’air pour les congolais qui avaient été sorti en 2016 en Ligue des Champions par les marocains (2-0 ; 1-1). 

Pression énorme du Wydad en ce début de partie. Le Tout  Puissant résiste. Sylvain Gbohouo se couche bien sur le centre en retrait de Walid El Karti et rassure sa défense (14 e ). Le Wydad revient à la charge (24 e ), Ismail El Haddad adresse un centre à El Karti qui est repris in extrémis par Koffi Christian. Les corbeaux, dominés dans les débats vont montrer quelques signes intéressants sur contre-attaque, ils parviennent à tenir leur cage inviolée jusqu’à la pause (0-0).

 

Les corbeaux reviennent des vestiaires avec des meilleures intentions. Entreprenants sans être mordants, ils se font surprendre sur penalty. El Karti perd son duel face à Gbohouo, il ne cadre pas son tir (53 e ). Le Wydad bénéficie 4 minutes plus tard d’un second penalty litigieux, l’arbitre zambien, Janny Sikazwe hésitant, invalide le peno après un recours à l’arbitrage vidéo, une première sur le continent (58 e ). Les corbeaux peuvent remercier l’arbitrage vidéo plutôt que Janny Sikazwe. 

Les minutes s’égrènent et toujours la parité au score. Le Wydad continue de pousser, les corbeaux repoussent les tentatives adverses jusqu’à la 82 e . À l’exécution d’un coup franc aux abords de la surface Blanc et Noir, la patte gauche d’Amin Tighazoui nettoie la lucarne opposée de Sylvain Gbohouo, impuissant (1-0). Les corbeaux ne sortiront pas vivants de la fournaise du Stade Mohamed V. Les Rouges peuvent exulter, lamesse est dite. 

Après le Raja en 2000 et le Moghreb de Fès en 2012, le Wydad devient la troisième équipe marocaine à 
décrocher la supercoupe, la première de son histoire.