Le champion du Cameroun 2016 a sévèrement battu (3-0) son bourreau de la finale de la dernière Coupe du Cameroun de football, à l’occasion de la 7è journée de la Mtn Elite One .

MTN ELITE ONE – 7è Journée UMS PREND SA REVANCHE SUR NEW STAR

Publié le : / Par

 

De Yaoundé : Wiliam Tchango

 

 

Le champion du Cameroun 2016 a sévèrement battu (3-0) son bourreau de la finale de la dernière Coupe du Cameroun de football, à l’occasion de la 7è journée de la Mtn Elite One jouée ce dimanche 11 mars 2017 sur l’ensemble des stades du Cameroun.

 

New Stars de Douala – UMS de Loum était l’occasion idéale pour les visiteurs de prendre leur revanche face à leur bourreau en finale de la Coupe du Cameroun 2017. Les poulains de Dieudonné Nke n’ont pas raté cette occasion, en atomisant sévèrement Nnouck Minka et ses coéquipiers sur le score de 3 buts à 0. Sur la ligne de départ, Nandjou, l’unique buteur de la finale retrouvait bel et bien sa place sur le front de l’attaque de l’équipe de la capitale économique. Un match spécial aussi pour Bawak Eta passé de l’UMS à New Stars et Cédrick Djeugoue (laissé sur le banc) qui a fait le chemin inverse, il y a quelques semaines.

Cette soif de revanche était perceptible de la part de l’équipe de Loum dès le coup d’envoi donné par l’arbitre Aurélien Njuenkou. Le club de Pierre Kwemo multipliait des occasions dans la première demi-heure de jeu, à l’image d’une tête Grégoire Nkama repoussé par le portier Jordan Mbaïnassem (5e ). 

Le meilleur buteur de la Ligue 1 2014, après avoir remporté un solide duel face au capitaine Nnouck Minka s’apprêtait déjà à faire le dernier geste lorsque Rostand Moukap venait lui chiper le ballon. New Stars malgré des actions dangereuses menées par Alain Nandjou et Kouoh Bile terminait la première partie du match sans se procurer de véritables occasions franches.
De retour des vestiaires, l’équipe du Moungo accentuait la pression sur son adversaire dont la défense devenait apathique au fil des minutes. 

Repositionné à la pointe de l’attaque après la sortie de Grégoire Nkama à la mi-temps, Willy Namedji s’illustre dès la 49è minute en signant l’ouverture du score. Profitant d’une balle de contre-attaque, le milieu de terrain des Lions A’ effaçait de deux contrôles de la cuisse Nnouck Minka et Rostand Moukap, les deux défenseurs centraux de New Stars avant de servir un missile entre les jambes du portier Mbaïnassem. 

Mené au score, New Stars dominé dans tous les compartiments ne levait jamais la tête dans cette rencontre, malgré une frappe instantanée de Valdo Ntone qui a failli surprendre le portier Parfait Edimo (72 e ).​
Ce tir, le seul dangereux pour le club de Faustin Domkeu en deuxième mi-temps, intervenait trois minutes avant le deuxième but de l’UMS, signé Abanda Koa. L’action ayant conduit à cette nouvelle réalisation partait du flanc gauche de l’attaque où Joseph Julien Momasso servi par Amougui réussissait une percée sulfureuse avant de glisser la balle à Abanda Koa. Avec une grande lucidité, l’ancien attaquant de Colombe du Sud effaçait son vis-à-vis d’un excellent crochet extérieur avant d’adresser une frappe imparable pour Mbaïnassem (75è). 

Avec une défense devenue incroyablement généreuse, New Stars donnait l’impression d’avoir totalement capitulé après ce deuxième but. C’est tout logiquement qu’un troisième intervenait à la 86è. Œuvre de Joseph Julien Momasso, bien placé au second poteau pour reprendre un centre millimétré de Jacques Ebene.0-3 score final. Comme la saison dernière sur la même pelouse, UMS de Loum a pris le dessus sur les Nouvelles étoiles de Douala. 

Le club du département du Moungo a aussi et surtout pris sa revanche sur cette formation qui l’a battu au mois de novembre en finale de la Coupe du Cameroun 2017. Après avoir été tenu en échec par Stade Renard de Melon à la sixième journée à domicile, Willy Namedji et ses coéquipiers obtiennent une quatrième victoire en championnat et se maintiennent à la troisième position au classement avec 13 points, soit un de moins que les deux premiers, Feutcheu FC de Bandjoun et Fovu de Baham.

Dans une rencontre riche en rebondissement, le premier a finalement pris le dessus sur Unisport du Haut-Nkam (3-2) tandis que Fovu est allé dicter sa loi sur le terrain de l’Aigle Royal de la Menoua, battu au Stade du Cenajes 0 but contre 1. Déjà battu dans la semaine par Coton Sport de Garoua à domicile (0-1), l’Union Sportive de Douala concède une deuxième défaite consécutive sur le même score face aux Astres de Douala qui eux, renouent avec la victoire après quatre nuls et une défaite lors de leurs cinq dernières sorties. Dans son stade privé à Garoua, Coton Sport enchaine une deuxième victoire de rang en battant Yong Sport Academy de Bamenda (1-0). Apejes décroche sa première victoire de la saison en allant s’imposer à Dschang face à Bamboutos de Mbouda (0-1). 

Mené par 2 buts à 0 au Centre technique de la Fecafoot à Yaoundé (Odza), le champion du Cameroun en titre Eding Sport de la Lexie réussit finalement à arracher le nul face au Dragon de Yaoundé. Laurent Djam, le coach de Stade Renard de Melong a pu sauver sa tête en permettant à son équipe de s’imposer à la maison face à Colombe du​ Sud (1-0). 

 

Enfin, dans un duel entre bleus, Yaoundé football club a pris le dessus sur AS Fortuna, battu 1 but contre 2.
Au classement, pas de changement dans le trio de tête toujours contrôlé par Feutcheu FC de Bandjoun (14 points), Fovu de Baham (14 points) etUMS de Loum (13 points). Aigle Royal de la Menoua (o victoire en sept matches) reste lanterne rouge avec trois maigres points. Yaoundé FC et Apejes de Mfou quittent la zone de relégation, désormais complétée par New Stars de Douala (4 points) et Dragon de Yaoundé (6 points).