MONDIAL 2022 : les Sud-Américains veulent un tournoi à 48

Les pays de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) ont demandé jeudi à la Fifa d’accélérer le passage de 32 à 48 équipes pour qu’il soit effectf dès le Mondial-2022 au Qatar.Le premier Mondial à 48 équipes est programmé pour 2026. Le Maroc et un trio USA-Mexique-Canada sont en lice pour l’organiser. Pendant le congrès […]

Avatar de nassim67kouba Par 06/11/2020 - 16:10

Les pays de la Confédération sud-américaine de football (Conmebol) ont demandé jeudi à la Fifa d’accélérer le passage de 32 à 48 équipes pour qu’il soit effectf dès le Mondial-2022 au Qatar.Le premier Mondial à 48 équipes est programmé pour 2026. Le Maroc et un trio USA-Mexique-Canada sont en lice pour l’organiser.

Pendant le congrès de la Conmebol à Buenos Aires, son président, le Paraguayen Alejandro Dominguez, a remis à son homologue de la Fifa Gianni Infantino une lettre en ce sens signée par les présidents des 10 fédérations.« Nous demandons que le Mondial-2022 se joue déjà avec 48 équipes », a déclaré M. Dominguez.

La Conmebol dispose de 5 qualifiés pour le Mondial-2018: Brésil, Argentine, Uruguay, Colombie, et le Pérou. Selon le système actuel les quatres premiers se qualifient directement, le 5e joue un barrage contre une sélection d’Océanie, en général l’Australie ou la Nouvellle-Zélande.

Dans la formule à 48, l’Amérique du sud doit bénéficier de 6 qualifiés, plus un éventuel septième, s’il remporte le barrage contre une sélection d’Océanie.« Nous avons reçu cette demande, c’est une une idée très intéressante, il faut étudier la faisabilité. Si c’est possible, pourquoi pas », a répondu Gianni Infantino lors de la conférence de presse, à l’issue du congrès, rappelant qu’il était à l’origine du passage de 32 à 48 équipes.

 

 

 

© Agence France-Presse

© Africafootunited, 2022 L’utilisation et/ou la duplication non autorisée des contenus, images ou logo de la marque sans autorisation expresse et écrite d’Africa Foot United est strictement interdite. Tout utilisateur qui agit en fraude des présentes avis de droit d’auteur s’expose à des poursuites civiles et pénales par l’éditeur du site.
Nos recommandations: