Salah, ce Fils d’Égypte qui marche sur l’eau

Publié le : / Par
2255893 47016650 2560 1440.jpg Salah, ce Fils d’Égypte qui marche sur l’eau
 Par Karima.K

Il vient d’être désigné meilleur joueur d’Angleterre par ses pairs du Syndicat des joueurs professionnels (PFA). Convaincu de sa force technique et physique, le Pharaon ne craint personne. Mais respecte tout le monde. Et s’incline devant Dieu à chaque réalisation pour montrer sa gratitude et sa profonde croyance. Il sait au fond de lui-même qu’il a la possibilité de déchiffrer, les codes du coffre-fort italien. Un coup de rein, un crochet et un ultime sprint assassin et voilà ses amis romains obligés de se mettre derrière la télé pour suivre la finale de la champions League. Mohamed Salah n’est pas genre à faire des déclarations orageuses. Timide, il préfère agir sur le terrain.

L’homme, le joueur est impossible à arrêter. Une machine à inscrire des buts. Tout comme les stars Messi et Ronaldo Mo Salah a très certainement des gènes extraterrestres. Samedi contre West Bromwich (2-2), l’attaquant égyptien a égalé́ le record du nombre de buts dans une saison de Premier League (à 38 matches) en marquant pour la 31e fois ! Salah rejoint ainsi les Alan Shearer (1995-1996), Cristiano Ronaldo (2007–2008) et Luis Suarez (2013–2014), eux aussi, à 31 réalisations.

Arrivé cet été à Anfield où il joue sa première saison l’égyptien de Liverpool a aligné 41 buts toutes compétitions confondues, ses statistiques ont déjà̀ fait de lui le héros d’un public acquis à lui et qui chante son nom à chaque rencontre.

Ce soir Mohamed Salah, portera tous les espoirs d’Anfield sur ses épaules. Il est habitué à jouer sous la pression. Ça ne lui fait pas peur. Du tout. Bien au contraire. Salah a besoin de sentir cette montée d’adrénaline pour se mettre dans les meilleures conditions. Il se délecte à volonté.

S’il joue à sa juste, valeur, le virevoltant attaquant de Liverpool peut réduire l’adversité et tuer le suspens lui qui connait une saison stratosphérique avec son club.

L’ancien Romain jouera un match très particulier ce soir. La mort dans l’âme, il devra se résoudre à barrer la route à ses anciens coéquipiers. L’étincelant capitaine des pharaons qui a laissé de bons souvenirs au cours de son passage dans la capitale Italienne devra faire son job.

Mo Salah qui dispose d’une chance unique de disputer Lionel et Cristiano, le ballon d’or 2018 sait qu’il est si près du but. Une victoire finale en Champions League le rapprocherait davantage. Mais la Route de Kiev passe inévitablement par Anfield et le Stadio Olympico à Rome. Toute autre résultat qu’une victoire serait un réel gâchis pour ce Fils d’Égypte qui marche sur l’eau et participe fortement à la résurrection de Liverpool parmi les grands d’Europe. Shoukrane* Salah.

 

 

 (*) Merci