Les saisons se succèdent et se ressemblent aux yeux des footballeurs qui évoluent dans le championnat national du Mali.

MALI / CRISE DU FOOTBALL : L’ORGANISATION DE LA LIGUE N’EST PAS POUR DEMAIN !

Publié le : / Par

De Bamako : Yacouba TANGARA

Après avoir déclaré vacant le titre de champion 2016-2017, le Comité de normalisation du football malien n’a pas encore fixé la date du coup d’envoi de la nouvelle saison de Ligue 1.
Alors que Me Dao Fatoumata Guindo, présidente du Conor était sur le point d’organiser le championnat national de première division,plusieurs clubs de l’élite ont dit niet. Selon une source proche de la Fédération, au moins 13 clubs sur 20 auraient signifié au Comité de normalisation de sursoir l’organisation du championnat. Cela jusqu’à la mise en place d’un nouveau Comité exécutif comme défini par la feuille de route de la Fifa.

Du côté du Comité de normalisation, aucune date n’a été arrêtée pour démarrer le championnat national de Ligue 1. Selon une source proche de la Fédération, environ 13 clubs sur 20 ont demandé à la présidente du Conor d’organiser juste l’assemblée générale élective de la fédération, au lieu de s’attarder sur l’organisation du championnat national dont elle ne dispose pas de fonds nécessaires. 

Aussi, les clubs en question auraient alerté le Comité de normalisation par rapport au respect du chronogramme de la Fifa. Se dirige-t-on vers une saison blanche ? Plusieurs observateurs bien avertis parient à qui le veut une prorogation de son mandat et tel n’est pas l’avis des responsables des clubs de première division.Il convient de rappeler que le Comité de transition du football malien a comme mission de :

-Gérer les affaires courantes de la Fédération malienne de football.

-Réviser, si nécessaire les statuts de la Fédération malienne de football et assurer leur conformités avec les statuts et exigences dela Fifa .

-Identifier les délégués légitimes à la prochaine Assemblée générale élective de la Femafoot .

-Organiser des élections au sein des Ligues régionales et de prendre toutes les mesures nécessaire afin de mener à bien l’élection du nouveau Comité exécutif de la Femafoot au plus tard le 30 avril 2018.