L’UEFA ouvre une procédure contre Guardiola

Publié le : / Par

L’UEFA a ouvert une procédure disciplinaire à l’encontre de l’entraîneur de Manchester City, l’Espagnol Pep Guardiola, exclu à la mi-temps de la défaite contre Liverpool (2-1) en quart de finale retour de Ligue des champions mardi, après avoir protesté contre l’arbitre.

L’instance de discipline de l’UEFA a ouvert une procédure pour « mauvaise conduite » à l’encontre de Guardiola. Le cas sera étudié le 31 mai, a précisé l’UEFA qui a également ouvert une procédure contre Liverpool pour « utilisation de feux d’artifice » et « jets d’objets ».A la pause, Guardiola s’est dirigé vers l’arbitre espagnol Antonio Mateu Lahoz pour lui faire part de son mécontentement pour le but refusé à Leroy Sané quelques minutes auparavant.

Les « Citizens », qui s’étaient déjà inclinés à l’aller (3-0) se sont vu refuser un but pour un hors jeu contesté de l’Allemand, suite à une mauvaise sortie de Karius (42e). Selon les Mancuniens, le ballon avait été remis en jeu par James Milner. »Je lui ai dit qu’il y avait but et il m’a exclu. Je lui ai dit que Milner avait passé le ballon à Leroy (Sané) », a expliqué Guardiola en conférence de presse à l’issue du match. »Je ne l’ai pas insulté. J’ai juste dit qu’il y avait but. Rentrer à la pause avec 2-0 c’est différent », a-t-il poursuivi.

L’arbitre espagnol et Guardiola ont une histoire compliquée. M. Mateu Lahoz avait accordé deux penalties à Naples lors de la phase de groupes en début de saison. Il avait aussi pris des décisions contestées par City lors de la victoire des « Citizens » en huitième aller contre Monaco la saison passée (5-3). Selon Guardiola, l’arbitre avait notamment oublié un penalty en faveur de son équipe. City avait finalement été éliminé par Monaco.

 

 

 

© Agence France-Presse