Loin de tancer Alios Cissé qu’il avait en 2002 en tant que joueur,Abdoulaye Sarr , ancien adjoint de Bruno Metsu, a filé un petit conseil au coach des Lions en direction du mondial 2018.

LES VÉRITÉS D’UN ANCIEN COACH À ALIOU CISSÉ

Publié le : / Par
De Dakar: Soufiane Touré

Actuel entraineur adjoint de Génération Foot, Abdoulaye Sarr se réjouit de la démarche d’Alios Cissé à la tête de l’équipe nationale de football du Sénégal. Pour lui sélectionner tout sénégalais susceptible d’apporter son grain de sel à la performance des Lions est une bonne chose. 

Mais n’empêche, Laye Sarr comme l’affuble ses potes conseille au boss des Lions.« Je l’ai toujours dit, il doit faire le meilleur 11 et sélectionner11 bons joueurs, c’est différent. Il doit chercher les meilleurs 11, chercher les complicités entre les joueurs qui pourront répondre à ses exigences. », a-t-il fait remarquer à votre serviteur.

En exemple, il réoriente son cadet dans l’équipe de France des années 1998. « On l’a vu avec la France en 98, Aimé Jacquet n’avait pas sélectionné Canton, Ginolla, c’est parce que dans son projet, ces personnalités ne pourraient pas répondre à ses objectifs. Il en est de pour Alios Cisse. Son rôle est de trouver un bon groupe capable de bien vivre ensemble et répondre à tous les objectifs et à toutes les sollicitations sur un terrain de football.»

Ces propos ne tomberont sans doute pas dans les oreilles d’un sourd.Aliou Cissé se dirige deux matchs amicaux contre l’Ouwbekistant et la Bosnie. A cet effet, il a convoqué 30 joueurs et devrait à l’occasion faire dernier un trie en direction de la préparation du mondial 2018.