Les lampions vont s'éteindre, ce dimanche 4 février, sur la cinquième édition du Chan 2018 au Maroc. Deux géants du football africain, le Maroc et le Nigéria, version locale, s'affronteront en finale au Complexe Mohamed V de Casablanca.

FINALE DU CHAN 2018 / MAROC – NIGERIA A CASABLANCA NIGERIA, ATTENTION DANGER !

Publié le : / Par

On y est ! Place à la grande finale du Championnat d’Afrique des Nations 2018, qui nous aura tenus en haleine durant ses trois semaines. L’apothéose de la fête du football local africain, c’est pour ce dimanche à Casablanca, où les deux meilleures sélections locales africaines seront opposées.

Le Maroc et le Nigéria. Les Lions de l’Atlas se sont hissés à la finale de «leur compétition » en réalisant un parcours sans faute. D’abord terminant premier de sa poule avec 7 points, ils ont ensuite dominé leurs adversaires, la Namibie (2-0) et la Libye (3-1) en quart et en demi-finale. Si Jamal Sellami et ses garçons étaient attendus à ce stade de la compétition, leur adversaire, le Nigéria, lui, n’était nullement attendu à ce niveau.
 
 
 
 
Par Moya Dia
Salisu Yusuf et ses poulains, nous ont simplement rappelé l’adage des grandes nations qui ne meurent jamais. Avec un parcours presque similaire à celui de leur adversaire du jour, (7 points) en poule, les Eagles ont déposé l’Angola (2-1) et le Soudan (1-0) en quart avant les demies.
Tel un turbo diesel, le Nigéria est, au fur et à mesure monté en puissance en se débarrassant de ses adversaires respectifs au moment opportun.
Privé de deux éléments clé de son dispositif, à savoir Ikechukwu Ezenwa, le portier d’Enyimba et Ifeanyi Ifeanyi, le sociétaire d’Akwa United, Salisu Yusuf compte sur l’assurance d’Oladele Ajiboye, qui avait repoussé toutes les tentatives soudanaise, et son secteur offensif où l’efficacité est le maitre mot.
Côté marocain, Jamal Sellami, en plus d’une attaque qui crache du feu, possède un collectif bien huilé. Ayoub El Kaaba, Walid El Kaarti, Jawad El Yamiq, même après 120 minutes dans les jambes contre la Libye, auront à cœur de dicter leur loi au Nigéria, qui a plié le Soudan en 90 minutes.
Les deux sélections ont rendez-vous avec l’histoire ce dimanche dans le chaudron de Mohamed V. Lions et Aigles jouent pour un premier titre dans cette compétition. Le Nigeria, troisième en 2014, veut cette fois repartir avec le trophée. Le Maroc surement avec la présence du prince héritier, Moulay El Hassan, ne l’entend pas de cette oreille. L’heure de vérité a sonné.
Régalez-nous messieurs !