Feux d'artifice catalan hier soir à Madrid.Cinq à zéro en faveur du futur champion d'Espagne .

FINALE DE LA COUPE DU ROI : UN BARÇA CHAMPAGNE , EXPLOSE LE FC SÉVILLE !

Publié le : / Par

match 5.jpg FINALE DE LA COUPE DU ROI : UN BARÇA CHAMPAGNE , EXPLOSE LE FC SÉVILLE !

Par Karima.K

Et de 30 pour ce Barça champagne. Infligeant un incroyable 5-0, le FC Barcelone a fait taire toutes les mauvaises langues. La manita de ce Samedi soir permet au club de décrocher un quatrième trophée consécutif en coupe du Roi. Là aussi un record ! Mettre cinq buts en finale et plus est face à une belle équipe de Séville n’est pas à la portée de tout le Monde.

Le capitaine Iniesta, buteur également sur la pelouse du nouveau Stade Metropolitano à Madrid, obtient ainsi son 31è trophée sous le maillot catalan. Qui dit Mieux ? Que dire de cette affiche sur le terrain ? Rien si ce n’est que les Andalous avaient pris l’eau et semblaient pris dans le tourbillon catalan.S Il est vrai que lorsque le Barça se met à réciter son football, le spectacle est assuré. Et l’adversité devient illusion.

Dès l’instant où le futur champion d’Espagne (Le titre devrait se jouer le week-end prochain lors du déplacement à la Corogne) déroule son football caviar, l’adversaire rend rapidement les armes. L’exhibition cinq étoiles de la bande à Valverde vient ainsi ponctuer une saison remarquable, marquée toutefois par la défaite enregistrée face à l’As Roma (1-4) en champions League. Une contreperformance qui reste la seule ombre au tableau d’une saison époustouflante de bout en bout.

A la pause, la coupe était quasiment rangée dans la salle des trophées du club catalan. Suarez par deux fois et Messi avaient réussi à mettre leurs coéquipiers sur les rails pour aller chercher une nouvelle Consécration. La deuxième mi-temps confirmait la suprématie des catalans qui avaient réussi à ajouter deux autres buts.

Mais qui pouvait arrêter ce FC Barcelone avec deux génies à bord. Lionel Messi et Andrès Iniesta. Messi a été très bon. Un euphémisme ! Un but et une offrande pour son ami Suarez.

Mais dans la soirée Madrilène d’hier un autre enfant de la Masia avait réussi a briller . Un étincelant Iniesta au sommet de son art, donnait du fil à retordre aux sévillans. A 34 ans, le stratège catalan, faisait valoir à quelques petits détracteurs qu’il était toujours là pour diriger les opérations. Depuis son PC, il avait réussi tout bonnement à torpiller la défense du FC Séville.

 

Le capitaine Catalan, pouvait brandir une nouvelle fois la Coupe du Roi sous  les yeux de joueurs Sévillans K.O debout et emportés par la vague catalane.Mais qui pouvait résister à ce Barça qui avait déjà réussi à écraser toute la concurrence en Liga ?